Depuis la création des Centres d'appels, Solidaires Finances Publiques a constamment porté une amélioration du suivi médical de l'ensemble des agents travaillant dans ces structures.

Suite aux différents chocs acoustiques apparus sur les sites de Pau et du Mans, Solidaires Finances Publiques a saisi le bureau SI2A et SRP (Stratégie Relation au Public) sur ce sujet très préoccupant. Une réponse en date du 19 mars 2018 nous instruit sur plusieurs points :

Mesures techniques de protections :

  • L'ensemble des casques vont être réglés sur le « niveau 3 » (soit le degré de protection acoustique recommandé par l’INRS)
  • Une nouvelle sensibilisation de la hiérarchie va être faite sur le sujet

Sur les incidents :

Une première expertise n’ayant montré aucune anomalie au niveau d’un des casques touchés par un choc, une deuxième analyse est en cours par un laboratoire indépendant.

Les téléphones incriminés ont été renvoyés chez le fabricant pour analyse.

Des expertises sont en cours sur les deux plates-formes téléphoniques (Le Mans et Pau)

La DG s’est engagée à nous tenir informés de l’ensemble de ces expertises.

Suivi médical :

Une visite médicale avec audiométrie sera effectuée pour chaque agent, et ceci avant chaque prise de poste.

Un test auditif sera réalisé tous les trois ans (sauf en cas de problèmes particuliers)

Un suivi médical annuel est institué.

 

Solidaires Finances Publiques prend acte des engagements de la DG sur l’ensemble de ces sujets.

Nous resterons bien sûr vigilants sur ces dossiers et continuerons de porter l'ensemble des revendications des personnels des centres d'appels.

On ne lâche rien !

Votons Solidaires Finances Publiques aux élections professionnelles de décembre 2022