Voilà, nous y sommes, la mise en place de la préfiguration est en route... vers une privatisation qui va nous coûter cher !

Nous avons transmis plusieurs courriers à la Direction Générale, nous avons fait plusieurs rappels pour avoir des réponses concrètes à des questions concrètes et la Direction Générale ne nous répond pas : le coût du marché? Avoir la fiche d'impact de cette prestation, comment sera répartie la responsabilité entre les intervenants en cas d'erreur s'il n'est pas prévu un comptage en face à face ? Quelle est la rémunération précise de tous les intervenants dans la chaîne d'encaissement (FDJ, buraliste, etc) ?

Autant de questions dont nous n'avons toujours aucune réponse... Cela prouve, une fois de plus, la volonté même de concertation de notre administration sur les réformes de fond.

Pour Solidaires Finances Publiques, le paiement en numéraire et en carte bleue vers le réseau des buralistes est un non-sens, comporte un risque potentiel et s'inscrit dans le démantèlement des structures du réseau de la DGFiP.

Nous ne lâcherons rien !

> Lire le communiqué de presse 

 

 

 

Votons Solidaires Finances Publiques aux élections professionnelles de décembre 2022