Une fermeture générale d'Helios, logiciel utilisé dans le Secteur Public Local, était programmée depuis le 24 juillet, pour les 12 et 13 novembre.

Depuis plusieurs mois, différentes sections de Solidaires Finances Publiques demandaient la fermeture des services concernés sur les 2 jours, en accordant des ASA exceptionnelles, justifiées par la crise sanitaire et l'absence de travaux sans outil informatique.

Les directions locales ont donné une fin de non recevoir à cette proposition et ont demandé aux services de s'organiser en conséquence et éventuellement de faire poser des congés...

Or, mardi 10 novembre, veille d'un jour férié, en milieu de matinée, les agent.es sont informé.es qu'une journée d'ASA exceptionnelle sur les 2 jours est accordée à leur convenance à tous agent.es concerné.es... mais de qui se moque-t-on ??

De quelle convenance parle-t-on à quelques heures de l'échéance ? ... Oui, celles et ceux qui sont en congés, seront recrédités d'une journée par leur chef de service, mais les autres ? Ceux qui sont restés en poste ? Et qui doivent obligatoirement rester les 2 jours parce que les accueils restent ouverts ???

Solidaires Finances Publiques déplore une fois de plus cette désorganisation, cette absence d'anticipation et de prise en considération pourtant largement faisable.

Solidaires Finances Publiques exigera au plus haut niveau que les agent.es ne pouvant pas obtenir cette ASA pour cause de nécessité de service, puissent avoir un crédit d'heures à leur compteur et puissent la poser avant la fin de l'année.

Nous ne lâcherons rien !

Prenez soin de vous et de vos proches.

Votons Solidaires Finances Publiques aux élections professionnelles de décembre 2022