L'extrême-droite continue à propager son idéologie nauséabonde. La presque candidature d'Eric Zemmour (condamné par la justice pour racisme) est un symptôme inquiétant supplémentaire de la peste brune.

Ce personnage raciste et falsificateur de l'histoire est l'ennemi des salariés, de toutes celles et ceux qui se battent pour une société plus juste, plus tolérante.

Mais, l'extrême-droite ne s'arrête pas aux candidats et candidates déclaré.es ou non. De plus en plus de locaux qui hébergent des groupuscules se créent partout en France. Ces groupes n'hésitent plus à défiler en public, dégrader des locaux, à s'en prendre physiquement à des militants et militantes associatifs ou syndicaux. 

Des résistances s'organisent : manifestation à Lyon contre le fascisme, manifestations dans plusieurs villes de France contre la venue de Zemmour.

Nour le réaffirmons, notre syndicalisme, nos valeurs s'opposent frontalement à cette peste brune. 

L’extrême-droite gagne du terrain.
Notre syndicalisme est un rempart face aux idées de haine et d’exclusion.
Pour contrer l’extrême-droite, il existe des outils. Comme le collectif Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes (VISA) dont l’Union syndicale Solidaires fait partie.
Mais c’est aussi par la mobilisation du mouvement social, dans la rue, dans nos entreprises, dans nos écoles etc, que nous pourrons parer cette idéologie nauséabonde et antisociale qui reste l’ennemie des travailleuses et des travailleurs.

Vidéo de l'Union syndicale Solidaires (expression directe)

Appel contre la venue de Zemmour en Cote d'Or

Communiqué de Solidaires Etudiant

Ripostes syndicales

Votons Solidaires Finances Publiques aux élections professionnelles de décembre 2022