Une ou un (futur) stagiaire averti en vaut deux.

La campagne d’élaboration des vœux des lauréates et lauréats des concours interne normal et externe de contrôleur des finances publiques a débuté le 16 juin. Elle se terminera le 12 juillet 2022.

Les résultats ne seront pas connus avant mi-septembre, et détermineront la 1ère affectation des contrôleurs stagiaires jusqu’en 2025. 2024 si tu remplis les conditions pour déroger aux délais de séjour.

Il ne faut donc pas faire sa liste à la légère en comptant sur la chance ou un optimiste exacerbé.

De nombreuses rumeurs ou légendes urbaines circulent sur les réseaux, et les conseils de connaissances déjà à la DGFiP, pourtant de bonne foi, peuvent mener sur une fausse route.

 

 Il faut bien comprendre que chaque mouvement est différent des précédents :

Les mouvements des stagiaires sont différents de ceux des titulaires.

Les mouvements d’affectation des C stagiaires sont différents de ceux des B stagiaires qui sera différent de celui des A stagiaires.

Les départements ouverts ne sont pas les mêmes, les vacances d’emplois sont différentes. Si les règles sont similaires, les résultats varient de l’un à l’autre.

Le mouvement de 1ère affectation des B stagiaires en 2022 sera différent de celui de 2021.

 

 

Ce qui était vrai il y a encore quelques années ne l’est plus aujourd’hui. Les réseaux sociaux et les forums sont remplis de légendes urbaines, d’affirmations, de ouï dires. Certaines informations sont exactes, mais comment s’y retrouver ?Un stagiaire averti en vaut deux !

 Voici le top 10 des contrevérités sur le mouvement de 1ere affectation :

 

I/ Je sais qu’il y a des vacances d’emploi sur ce département, j’ai donc toutes mes chances

 

FAUX : Comme pour les titulaires, l’administration ne va pas pourvoir toutes les vacances d’emploi. Il y en a plus que le nombre de stagiaires recrutés. Des départements avec vacances d’emploi peuvent également être fermés aux premières affectations.

 

II/ Je suis bien classé, j’ai donc toutes mes chances.

 

A peu près VRAI si tu es classé dans les 10 premiers du concours, que tu as une priorité, et que tu vises un département ouvert.

FAUX si tu es classé au-delà : il faudra faire une liste la plus longue possible afin d’éviter une affectation non choisie. Il vaut mieux mettre trop de voeux, que de regretter de ne pas en avoir mis assez. En effet, l’accès à un département dépendra du nombre de places et des vœux des autres lauréats mieux classés que toi. Nous ne le découvrirons qu’à la publication des affectations, en septembre. Il est donc indispensable d’élaborer une liste de vœux couvrant toute la France !

 

III/ J’ai une priorité, je passe donc devant tout le monde.

 

FAUX Avec 50 % des apports sur un département, des agents non prioritaires mais mieux classés que toi peuvent te passer devant. Et si tu n’es pas parmi les mieux classés, tu n’iras pas sur le département visé. Par ailleurs, tout dépend du nombre de places dans le département : comme pour les titulaires, pour les stagiaires tous les prioritaires ne rentreront pas forcément sur le département de priorité.

 

IV/ J’ai fait 50 vœux, c’est beaucoup !?

 

VRAI et FAUX :

il y a plus de 130 directions.

C’est peut être suffisant si tu es dans les tout premiers classés, mais pas si ton classement est moins bon.

Sur les directions que tu listes, ta demande sera examiné en fonction de ton rang de classement au concours. Si ta liste est trop restreinte et que tu ne peux pas obtenir un de tes vœux, ta future affectation sera examinée au même titre que le 250ème de la liste complémentaire, et non plus ton rang de concours sur toutes les directions que tu n’auras pas listées.

 

L’administration estimera donc que tu es susceptible d’être affecté où elle le souhaite. En effet, à la fin, c’est elle qui décide !

 

Or, il y aura toujours un département sur lequel tu préféreras aller plutôt qu’un autre. Même si ce n’est pas ton premier choix, au moins, c’est toi qui l’auras décidé. Pas l’administration.

 

V/ C’est en région île de France qu’il y a le plus de besoins.

 

1/ Au pire, si je n’ai pas un de mes vœux, je serai affecté à Paris, j’aurai un logement social facilement et je serai près de la gare qui m’intéresse.

 

2/ Je suis de région parisienne, donc je peux faire peu de vœux, je suis certain d’y être affecté. En plus, j’ai une priorité.

 

FAUX Il y a peu de place sur les départements d’Île de France. Avec les suppressions d’emplois, les relocalisations de l’Île de France vers la province, et les gels de postes comme dans toutes les autres directions, cette affirmation n’est plus vraie pour les B stagiaires.

Nous estimons que le nombre d’affectations en Île de France ne représentera ,au maximum, qu’entre 25 et 35 % des affectations.

 

Toutes les autres se feront donc en province. Un francilien mal classé n’obtiendra donc pas l’un des départements d’Île de France.

Pour augmenter ses chances d’obtenir l’Île de France, il faudra donc demander toutes les Directions existant sur tous les départements franciliens : les directions territoriales, les directions spécialisées, ainsi que les départements limitrophes aux départements de la grande courrone. (Oise, Loiret etc…)

 Si ta liste est trop courte, ou que tu es mal classé, tu seras donc affecté d'office sur un département QUI NE SERA PAS EN ÎLE DE FRANCE ! ! !

VI/ Je ne demande pas de direction spécialisée, les missions sont trop complexes.

 

ERREUR Sur un département visé, si on ne demande pas toutes les directions implantées, on s’empêche d’arriver géographiquement sur le département souhaité. Tout n’est qu’une question de formation.

Par exemple, au sein des Directions "informatique", seuls les postes administratifs peuvent être pourvus (RH par exemple). Un contrôleur généraliste ne pouvant pas être affecté sur un poste informatique.

 

VII/ Je me débrouille seul, en me basant sur le mouvement de l’année dernière.

 

GROSSE ERREUR ! D’une année sur l’autre les mouvements sont différents.

 

VIII/ J’ai une situation grave (mon enfant handicapé est suivi régulièrement dans un service spécialisé ) mais je ne veux pas que ça se sache, ça me porterait préjudice.

 

FAUX Au contraire, quand on a une situation médicale, il faut en parler et se faire aider pour faire défendre sa situation particulière.

 

IX/ Faire appel à un syndicat, c’est mal vu.

 

FAUX  Seuls nos élus nationaux peuvent t’aider correctement. Ce n’est pas pour rien si, dans les guides que l’administration vous a fournis, figure la liste des Organisations Syndicales représentatives à la DGFiP.

 

X/ Si je n’ai pas une affectation qui me satisfait à la publication du mouvement, je pourrai en demander une autre, ou je pourrai échanger mon affectation avec celle d’un autre stagiaire.

 

FAUX Le mouvement se base sur le rang de classement au concours et les différentes priorités. Aies bien en tête que tu conserveras ton affectation pendant 3 ans. Il n’y aura pas la possibilité de participer à un jeu d’affectation musicale. L’enjeu est donc important.

 

ENFIN, la plus grosse erreur serait de ne pas te faire accompagner pour l’élaboration de tes vœux. Alors même si la lecture de cet article t’a certainement été pénible, nous espérons t’avoir convaincu de faire appel à nous.

Nos élus de la catégorie B sont en ordre de bataille pour te conseiller, et t’aider à finaliser ta liste de vœux, et, le cas échéant , à monter un dossier complet et solide afin que tu ne rates aucune priorité à laquelle tu as droit, aucune direction que tu puisses lister, et pour que l’administration puisse examiner ta demande avec tous les éléments.

 

Donc, si ce n’est pas déjà fait, contacte-nous sur la boîte mail suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Merci de préciser : Nom, prénom, le rang de classement après ventilation, et un numéro de portable.

 

Votons Solidaires Finances Publiques aux élections professionnelles de décembre 2022