Une HMI portant sur les services d’assistance a été organisée sur l’ensemble des DiSI le 24 juin dernier, de 14 h 30 à 15 h 30.

Ce moment d’échanges a regroupé plus de 50 collègues et camarades de l’ensemble des structures d’assistance AT, CID, SIL.

Au niveau des AT et des plateaux Toscane, plusieurs points ont fait débat :

  • Une inadéquation des e-formations par rapport à ce qui est attendu par les agent.es.
  • Une forte inquiétude liée aux départs à la retraite, au manque de recrutement et la perte de technicité en découlant.
  • La question de l’avenir des services AT PRO et Toscane avec la mise en place et le développement des centres de contacts professionnels.

Certains collègues ont fait part de leur sentiment d’être étroitement surveillés dans leur temps de pause au travers des « logging » dans les applications : « on nous attend au retour pour nous faire des réflexions. »

Pour les agents et agentes de ces services, il est urgent d’avoir à la fois de la visibilité et de l’assurance sur l’avenir, de vraies formations en présentiel et des recrutements et renforts à la hauteur des besoins et des attentes des contribuables.

Pour les CID et SIL, les problématiques restent malheureusement inchangées avec un manque criant d’agent.es, notamment pour les CID excentrées. En effet, pour les collègues, il manque toujours du personnel pour faire face à la charge de travail toujours croissante et à la mise en place de la TOIP. Sur ce dernier point, il semblerait que certaines CID aient d’ores et déjà annoncé leur impossibilité de prendre en charge cette mise en place, du fait d’un manque de moyens et d'une charge de travail trop importante. La question de l’aide et de la mutualisation entre les CID a été abordée. Sur ce dernier point, tous les participant.es sont d’accord pour dire que les CID doivent demeurer au plus près des besoins des agents et agentes et que la solution passe par une mise en adéquation du nombre d’agent.es avec la charge réelle de travail.

D’autres questions ont été abordées, comme l’autonomie des voitures électriques achetées par l’administration qui n’est pas suffisante pour faire un A/R sur certains sites, ou le fait que certaines CID n’ont pas à ce jour d’accès VPN !

L’ensemble des participants et participantes ont déploré un manque de plus en plus criant de communication de la part de la hiérarchie et de la DG. Les collègues constatent un accès à l’information de plus en plus cloisonné et de moins en moins accessible. Il en est par exemple de la panne au niveau du DHCP de la semaine dernière où les collègues ont dû se débrouiller par eux-mêmes pour essayer de glaner quelques bribes d’information.

Comme pour les autres HMI, nous ferons remonter ces questions et interrogations auprès de la Direction générale.

La prochaine HMI sera organisée le 1er juillet de 14 h 30 à 15 h 30 et portera principalement sur les problèmes des services d’exploitation et d’INTEX.

Votons Solidaires Finances Publiques aux élections professionnelles de décembre 2022