Un sondage de l’IFOP avec l’AG2R pour Acteurs Publics du 5 novembre a montré une nouvelle fois, s’il en était encore besoin, que les agent·es publics défendent massivement le statut de la fonction publique. Plus de 8 agent·es sur 10 le considèrent aujourd’hui comme adapté.

Faut-il préciser une nouvelle fois que le statut de la fonction publique est protecteur de l’ensemble de la population usagère des services publics. C’est en effet le statut qui préserve les agent·es des pressions politiques et économiques dans l’exercice de leurs fonctions et donc permet à chacune et chacun l’égalité d’accès, sans dis-crimination aux services publics.

Les aspects les plus marquants de ce sondage sont bien entendu les points de crispation et de mécontentements des agent·es.

Ainsi, les agent·es dénoncent l’augmentation du stress, la frontière brouillée entre vie professionnelle et vie personnelle... Nombreuses et nombreux aussi sont celles et ceux pour lesquels le recours au contrat est néfaste à la fonction publique.

Les demandes quant à elles recoupent bien celles portées par les organisations syndicales.

Comme le revendique Solidaires Fonction Publique, ce sont bien des augmentations des rémunérations, l’amélioration de leurs conditions de travail, de meilleurs recrutements en nombre que les agent·es exigent...

Pas de surprise donc. Au gouvernement d’agir et d’entendre enfin les revendications des agent·es publics !

 

Communiqué de presse

Votons Solidaires Finances Publiques aux élections professionnelles de décembre 2022