Le syndicat Solidaires Finances Publiques s'est adressé aux principales têtes de listes aux élections européennes.

L’incendie catastrophique de la cathédrale Notre-Dame de Paris du lundi 15 avril 2019 a provoqué un immense émoi et, très rapidement, un début de « course au don » initié par certaines grandes fortunes. Si la reconstruction exigera à l’évidence des moyens financiers probablement considérables, l’afflux de dons, pour généreux et utiles qu’ils soient ou puissent paraître, pose inévitablement la question de leur traitement fiscal. Cet article ne reviendra pas sur l’émoi légitime suscité par l’incendie, il vise à faire un point rapide sur la législation applicable et sur le débat que le financement du mécénat soulève depuis quelques mois déjà…

Alors que le « grand débat » est censé se conclure, les élections européennes approchent.… Quelle que soit l’opinion que l’on peut avoir du fonctionnement de l’Union européenne, un constat s’impose : les enjeux européens ne sont pas minces... En particulier, la question de l’Europe sociale est posée, alors que des mouvements parsèment l’Europe réclamant davantage de justice climatique, fiscale et sociale. Au sein des différents pays européens, une large partie des populations dénonce l’impact des politiques de rigueur et d’austérité découlant d’une crise systémique inédite et la hausse des inégalités, subit le repli individualiste voire nationaliste et exprime ses inquiétudes sur l’évolution de l’activité économique et, bien entendu, du climat.

Le Premier Ministre vient de livrer sa synthèse du grand débat. Elle n'a malheureusement pas de quoi surprendre...