C'est lors de la CAP nationale de titularisation du 29 avril que nous avons enfin réussi à avoir quelques informations sur différentes formations en cours et à venir. Elle était présidée par le chef de bureau RH2C (conditions de vie au travail, formation, recrutement, études et production de statistiques en matière de ressources humaines). L'ENFiP y était représentée.

Face au mutisme actuel de l'ENFiP, cette instance a pris les allures d'un groupe de travail formation !

Notre organisation syndicale avait demandé que le bilan de la formation professionnelle 2019 et le bilan social 2019 fassent l'objet d'un CTR exclusivement dédié. Or, quatre autres points à l'ordre du jour y ont été ajoutés, ces 4 autres points étant loin d'être des sujets anodins !!! Cet alourdissement de l'ordre du jour n'a pas permis d'avoir des échanges constructifs sur le sujet de la formation. Mais, à ce niveau, notre organisation syndicale s'interroge sur la volonté de notre directeur général de parler de la formation professionnelle et d'y porter un quelconque intérêt.

Mardi 19 janvier, les élu.es représentants des organisations syndicales de l'ENFiP ont été réunis en audio par l'ENFiP, à la demande de l’intersyndicale pour faire le point sur la situation générale des formations, sur les organisations des concours et sur les perspectives des semaines à venir.

Comme annoncé en milieu de semaine, toutes les formations initiales d'inspecteurs et de contrôleurs basculent en total distanciel.

Une réunion en visio est programmée pour tous les stagiaires dès lundi. Cette visio de 45 minutes fixera le cadre du déroulé de la formation.
Pour les stagiaires en formation dite "hybride", les cours en présentiel vont être remplacés par des cours en visio dès lundi et les cours en autonomie seront maintenus à l'identique.