Dans les orientations stratégiques mises en ligne sur Ulysse par notre Directeur Général, la politique immobilière portée par la DIE est clairement envisagée sous le seul angle de réduction des coûts budgétaires. Oui, il y a bien par ci par là, des investissements dans des programmes de rénovation des cités administratives, mais ils ont pour corollaire la mutualisation des occupations et le regroupement des services et des administrations.

Rapport de la Cour des Comptes sur les 10 ans de la DGFiP, rapport CAP22, discours de G. Darmanin, circulaires du 1er ministre, ces quatre entrées ont beaucoup de points communs dont deux : la rationalisation des coûts en immobilier et la déconcentration de proximité, selon la formulation désormais consacrée.

Suite au CTR du 4 avril 2017, et malgré l'opposition unanime des 4 organisations syndicales représentatives, le décret et l'arrêté concernant la réorganisation des services des Domaines et de la politique immobilière de l'Etat seront validés par l'administration.

Indemnitaire, affectations (la DG accorde une "deuxième chance" pour le mouvement 2018), comment défendre ses droits dès le mouvement 2017, antennes, missions, un point détaillé est fait dans le journal "Planète Domaine" d'avril 2017.

pdfPlanète Domaine avril 2017

"Au-delà des textes de ce CTR du 4 avril 2017, qui dynamitent purement et simplement le service public domanial, Solidaires Finances Publiques exprime son désaccord total avec les orientations qu'ils concrétisent.