Voilà, nous y sommes, la mise en place de la préfiguration est en route... vers une privatisation qui va nous coûter cher !

Le Directeur général vient d’annoncer la suspension de l’expérimentation des agences comptables. Selon le DG, deux raisons motivent cette décision : le peu de collectivités locales retenues (3) et « les inquiétudes des agents et des comptables ». Une fois n’est pas coutume, nous partageons avec le DG cette rapide analyse mais rappelons-nous que peu de collectivités avait candidaté !

Nous avons appris hier que le directeur général devait communiquer aux organisations syndicales nationales la liste des collectivités qui ont fait acte de candidature pour accueillir une agence comptable, la date limite de dépôt étant le 31 mars.

Ce que nous craignions et dénoncions depuis de nombreuses années arrive…


La contractualisation entraîne la gestion en agences comptables qui va entraîner, de fait, la disparition physique des trésoreries gestionnaires. Car, vidées de leurs substances, les quelques missions annexes restantes seront repensées afin de supprimer purement et simplement ces structures, qualifiées par notre Directeur Général d'«organisations anciennes qui ne correspondent plus, alors qu'elles sont coûteuses, aux besoins actuels de l'exercice des missions et des attentes de la société».