Depuis la première mouture du suivi de compétences alors dénommé « bilan de compétences », Solidaires Finances Publiques s'est opposé à ce nouvel outil managérial.

Une vaguelette de plus dans le flot des contractuels noyés parmi les effectifs de la DGFiP.

Des conditions de recrutement élargies, et toujours quelques avis de recrutement "borderline".

L'article 115 de la LOI n° 2017-1837 du 30 décembre 2017 de finances pour 2018 a rétabli le jour de carence dans la Fonction Publique.

Solidaires Finances Publiques avait fortement contesté cette mesure qui est une attaque au pouvoir d'achat des agents qui, par définition, ne choisissent pas de tomber malades.

L'administration va régulariser, à compter de la paye du mois d'août 2018, les jours de carence intervenus depuis le 1er janvier 2018. Pour les personnes ayant eu plusieurs arrêts de travail  depuis le début de l'année 2018, et afin de limiter l'impact financier de son retard, l'administration retiendra au maximum 2 jours de carence par mois jusqu'à épuisement des jours de carence dus.