L’unification des réseaux de recouvrement figurait parmi les propositions du comité AP22.
La voici très clairement à l’ordre du jour des profondes transformations que le gouvernement veut imposer à plus ou moins long terme.

Pour reconnaître "la petite surcharge de travail" liée au PAS, Gérald Darmanin a distribué à 38562 agents mobilisés sur le sujet une prime de 200 €. Il a juste oublié qu'il n'y a pas que 38562 agents qui subissent les conséquences de la mise en place de cette réforme du recouvrement !

Si l'avenir de la DGFiP commence à sérieusement se dessiner, à l'encre bien noire d'ailleurs, les collègues qui exercent dans les SIE sont en droit de s'interroger sur le leur…

Les collègues exerçant en SIE subissent depuis plusieurs mois les lenteurs de MEDOC WEB. De nombreuses difficultés, bugs, conduisent à une dégradation significative des conditions d'exercice de la mission.