Ce 21 octobre se tenait, sous l'égide du secrétariat général des MEFs, le premier groupe de trvail bi-directionnel, relatif au transfert du recouvrement de certaines taxes de la Douane vers la DGFiP.

L’unification des réseaux de recouvrement figurait parmi les propositions du comité AP22.
La voici très clairement à l’ordre du jour des profondes transformations que le gouvernement veut imposer à plus ou moins long terme.

Pour reconnaître "la petite surcharge de travail" liée au PAS, Gérald Darmanin a distribué à 38562 agents mobilisés sur le sujet une prime de 200 €. Il a juste oublié qu'il n'y a pas que 38562 agents qui subissent les conséquences de la mise en place de cette réforme du recouvrement !

Si l'avenir de la DGFiP commence à sérieusement se dessiner, à l'encre bien noire d'ailleurs, les collègues qui exercent dans les SIE sont en droit de s'interroger sur le leur…