Campagne RemuLes fins de mois deviennent de plus en plus difficiles avec une inflation galopante et des salaires qui n’augmentent plus ou si peu depuis des années. Notre pouvoir d’achat est en berne et pourtant l’augmentation de la valeur du point d’indice et de notre régime indemnitaire est possible.

Face à cette situation, Solidaires Finances Publiques lance une campagne : exigeons notre dû. La première étape de cette campagne sera la grève interprofessionnelle et intersyndicale du 27 janvier mais notre campagne se déclinera sur plusieurs mois afin d’obtenir ce qui nous est dû.

Face à la bronca liée aux tarifs à la pompe, le gouvernement dans sa grande générosité a prévu par l'article 13 de la loi n°2021-1549 du 1er décembre 2021 de finances rectificative, l'instauration d'une aide exceptionnelle d'un montant de 100€. Celle-ci sera versée sur la paye de janvier 2022 pour les agent·es qui peuvent y prétendre.

Les agent·es bénéficiaires doivent avoir perçu entre le 1er janvier et le 31 octobre 2021, une rémunération inférieure à 26 000€ bruts.

 

Depuis le rendez-vous salarial de cet été, la Ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques avait annoncé de maigres mesures salariales pour que la rémunération des fonctionnaires rattrape le SMIC de manière effective et non par une prime compensatoire. Le relèvement du minimum de traitement dans la Fonction publique modifie l’indice minimum de rémunération, qui est désormais fixé à l’indice majoré 340 (indice brut 367), à compter du 1er octobre 2021. Il correspond à un traitement brut mensuel de 1 593,25 €.
Le SMIC quant à lui est rehaussé de 2,20 % et porté à 1 589,87 € bruts mensuels pour un temps de travail hebdomadaire de 35 heures.

Suite au pompeusement nommé rendez-vous salarial de juillet, de maigres mesures se mettent en place.