Plus le 21ème siècle avance dans son timing, plus il s'avère que les droits acquis en matière d'égalité femmes hommes, de droit à vivre sa vie pleinement et ce quelque soit son orientation sexuelle... sont attaqués par des tenants d'un monde ancien. L'augmentation significative des agressions à l'encontre de personnes LGBTi au cours de l'année 2018 démontre que les comportements de rejet et d'intolérance demeurent bien trop présents dans notre société.

Rapport sur l’homophobie 2019 : 2018, une année noire pour les personnes LGBT

À l’occasion de la journée internationale de lutte contre les LGBTphobies qui aura lieu le 17 mai, SOS homophobie dévoile son 23ème Rapport sur l’homophobie. Publié chaque année depuis 1997 à partir des témoignages recueillis par l’association, ce rapport est la seule publication qui permet de suivre, année après année, l’évolution des LGBTphobies en France.

Si la société française a franchi un pas décisif avec le mariage pour tous, il n'en demeure pas moins, qu'ici ou là, des comportements de rejet et d'intolérance demeurent envers les pesonnes LGBTi.

Alors que la France, berceau des droits de l'homme et de la femme devrait donner le tempo de la tolérance, certaines voix s'élèvent, pour temporiser l'importance de l'égalité de toutes et de tous et ce quelle que soit son orientation sexuelle.

L’année 2018 voit paraître le 22e Rapport annuel sur l’homophobie. 24 années d’existence pour SOS homophobie et 22 publications faisant le constat de l’intolérance, du rejet et de la haine envers les personnes lesbiennes, gays, bi et trans n’auront donc pas été suffisantes pour faire reculer ces fléaux en France.