Lundi 16 septembre, l'intersyndicale DGFiP, Solidaires Finances Publiques, CGT Finances Publiques, FO DGFiP et CFDT/CFTC Finances Publiques appelle l'ensemble des personnels à être en grève massivement et participer aux rassemblements organisés un peu partout sur le territoire.

Donner de la visiblité à cette 1ere journée de grève et de mobilisations pour exprimer notre opposition aux  projets destructeurs pour la DGFiP notamment avec la "géographie revisitée" et les suppressions d'emplois, est un vecteur qui contribue à cranter le rapport de force.

Alors le 16 septembre toutes et tous en grève et sur les lieux de rassemblement.

Pour Paris et les directions d'Ile de France, un rassemblement est organisé à 14h devant Bercy.

Le projet du nouveau réseau de proximité : un projet de dynamitage de la DGFiP

Comme pour l'ensemble des personnels de la DGFiP et en votre qualité de cadres supérieurs (que vous soyez comptables, administratifs, chefs ou adjoints), c'est votre avenir tant professionnel que personnel qui est en jeu avec ce projet.

Formation raccourcie, affectation à l’aveugle sans découverte des services ni considération pour leurs conditions matérielles d’installation, stage probatoire qui ressemble de plus en plus à une prise de fonction, difficulté à trouver leur place dans un réseau déstabilisé par les effets de la géographie revisitée, affectation sur des postes refusés aux internes...

Voilà ce qui attend les stagiaires de la nouvelle promotion d’inspecteurs faute d’un véritable bilan d’une réforme de la formation initiale conduite à marche forcée contre l’avis des stagiaires, des formateurs et des organisations syndicales et qui mise tout sur l’employabilité immédiate.

La période estivale n’a pas calmé la colère contre le projet de nouveau réseau de proximité de la DGFiP porté par le ministre Darmanin. Avec l’intersyndicale DGFiP Solidaires, CGT, FO, CFDT et CFTC, les personnels ont continué à afficher leur rejet de ce projet destructeur des missions de l’administration des Finances publiques.