Monsieur le Premier ministre,

Ces derniers jours, la presse s'est fait l’écho de la décision de votre gouvernement de ne pas rendre public le rapport du Comité Action Publique 2022 (CAP2022).

Ce 12 avril se tenait un comité technique ministériel (reconvocation de celui du 5 avril, boycotté par Solidaires, la CGT et FO).

Suite à l'annonce de l'absence de plan de qualification ministériel pour 2018, Solidaires Finances s'est adressé au ministre.
Ce PQM a historiquement toujours existé, même dans des contextes budgétaires compliqués. Il permet notamment des transformations d'emplois de C en B et de B en A ouvrant doit à une promotion interne plus importante que le simple comblement des départs en retraite, des emplois libérés par la promotion etc....

Le gouvernement vient de lancer une offensive des plus agressive contre les fonctionnaires : remise en cause du statut, recours massifs aux contractuels, plan de départs volontaires (et pas forcément à la retraite), rémunération au mérite, etc.... Cette attaque sans précédent précède de quelques jours les annonces en matière de missions et d'évolutions structurelles du comité CAP22. Défendre nos missions, c'est défendre l'emploi, c'est aussi défendre une certaine vision du service public.