Simone de Beauvoir le disait : "Rien n'est jamais définitivement acquis. Il suffira d'une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Votre vie durant, vous devrez rester vigilantes." Le droit à l'avortement est un de ces droits durement acquis et perpétuellement remis en cause. C'est ce qui se passe en Pologne depuis plusieurs années, pour ne citer qu'un pays proche géographiquement, mais aussi actuellement aux Etats-Unis.

Ce lundi 7 mars, se tient un groupe de travail sur le bilan annuel du plan d'actions de la DGFiP en faveur de l'égalité professionnelle pour les années 2020-2022. 1er bilan annuel pour un plan qui se termine dans un peu plus de 9 mois...

Tract de Solidaires Fonction Publique

Dans la fonction publique, 62 % des agent-es publics sont des femmes. Pourtant les inégalités sont criantes : 19 % pour les inégalités salariales, 30 % de primes en moins, temps partiels souvent subis et largement pris par les femmes puisque 82% d’entre eux et 96% des congés parentaux sont pris par des femmes.

Mais cela signifie également que les femmes subissent massivement la précarité : 67% des contractuel-les sont des femmes, ce sont bien les femmes qui subissent les postes les moins rémunérés.

Dans le cadre du plan égalité professionnelle ministériel, une réunion technique ministérielle s’est tenue sur les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes du Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, le 8 février. Le même constat est confirmé, année après année… les agentes du MEFR sont moins bien rémunérées que les agents.

A la Fonction Publique d’État, en 2019, les femmes touchaient 13,10 % de rémunération en moins que les hommes. Aux Ministères Économiques et Financiers, en 2021, l’écart en défaveur des femmes est de 8,10 %... alors que nous en sommes déjà à notre 3ème plan ministériel relatif à l’égalité femmes/hommes...

A un mois pile de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le 8 mars, ces constats renouvelés et jamais corrigés laissent un arrière-goût bien amer et une question, parmi d’autres : et donc ? Des correctifs ? Des moyens budgétaires ?

Seule réponse serinée tout le temps de cette réunion dite technique : il faut affiner les analyses et déterminer les actions à mener.

Et donc ? Rien.