La période que nous venons de passer et celle dans laquelle nous sommes sont particulièrement exigeantes. Le syndicalisme virtuel a pris momentanément le pas sur celui de la proximité et de la rencontre.

Le Premier Ministre a décidé d’utiliser le fameux article 49-3 de la constitution qui lui permettra d’imposer son projet de loi sur le système de retraite à l’Assemblée nationale sans vote.

Les maigres explications gouvernementales relatives aux futures règles d'indexation de la valeur du point, élément crucial et déterminant pour le calcul des pensions ne convainquent pas. Force est de constater que nous sommes au-delà de la suspicion ! Le gouvernement nous prend pour des imbéciles et nous ment, pensant que notre opposition est purement dogmatique et que nous n'avons rien compris !

Le comité de mobilisation de l'INSEE contre la réforme des retraites, soutenu par les organisations syndicales dont SUD INSEE, vient de publier un nouveau numéro  de "Analyse Retraites" relatif au financement des retraites et montre qu'il est possible de les financer sans avoir à repousser l'âge de départ en retraite ou diminuer les pensions. Cette note fournit des éléments concrets et fouillés que l'institution elle-même se garde bien de diffuser.