La publication, encore incomplète, des cartographies revisitées des DRFiP/DDFiP a suscité de très nombreuses réactions de la part des personnels. Les mobilisations de toute nature se succèdent et réunissent de plus en plus d’agents. Agents des DiSI, nous sommes avant tout des agents des Finances publiques, et notre avenir commun dépend de l’avenir de la DGFiP.

La publication, encore incomplète, des cartographies revisitées des DRFIP/DDFIP a suscité de très nombreuses réactions de la part des personnels. Les mobilisations de toute nature se sont succédé et continuent à réunir de plus en plus d'agent.es.

Agent.e des DiSI, nous sommes avant tout des agent.es des finances publiques, et notre avenir commun dépend de l’avenir de la DGFIP. Si la DGFIP est réduite à la portion congrue, il en sera de même des services informatiques !

Dans la lignée de son rapport paru en juin 2018 « la DGFIP, 10 ans après la fusion », la Cour des comptes vient de sortir en mai 2019 un nouveau document axé plus spécifiquement sur l’avenir des systèmes d’informations à la DGFiP et à la Douane. Il ressort de ce rapport plusieurs idées fortes touchant à la fois les structures et l’organisation du SSI. Il nous semble intéressant, dans le contexte actuel, d’en faire un rapide résumé et de voir vers quel cap souhaite aller la Cour des comptes (et le gouvernement ? ) au niveau de la sphère informatique.

Cette journée de grève et d’action intervenait après plusieurs journées de mobilisation nationales et locales, tournées vers la défense des missions et des agent.es des Finances publiques et contre le projet de réforme de la Fonction publique.