La CAPN de recours d'évaluation des agents techniques s'est tenue le 24 novembre 2021 en seconde convocation.

A nouveau cette année, on ne peut que déplorer le très faible nombre de dossiers de recours d'évaluation.

Une large majorité d'entre eux a permis de constater le retour sur le premier plan des '' faisant fonctions ". C'est à dire d'agents techniques à qui l'on confie des tâches d'agents administratifs, ce qui n'est pas leur rôle, et ce qui, par ailleurs, contribue à banaliser les tâches, voire même bloquer l'accès à des agents administratifs sur certaines directions.

L'évaluation a un impact sur nombre d'actes de gestion dans une carrière. Le fait d'être inscrit ou non sur tableau d'avancement, la liste d'aptitude, qui se base sur les 5 dernières évaluations, et bientôt, nous n'y échapperons pas, une rémunération "au mérite".

Les agents techniques ont été en 1ère ligne dès le début de la crise Covid (par définition, lors du plan de continuité d'activité aucun agent technique ne pouvait être en télétravail). Pourtant, combien d'entre eux ont touché la "prime covid'' ? L'évaluation était le moyen de reconnaître cet engagement.

Même si nous sommes opposés à l'évaluation individuelle, au détriment d'une évaluation globale, puisqu'elle existe, autant qu'elle soit objective et reconnaisse à juste titre l'engagement et l'implication des agents.

Tous les dossiers défendus par Solidaires Finances Publiques ont obtenu une amélioration de l'évaluation.

 

Liminaire CAPN8 recours éval 2021

Votons Solidaires Finances Publiques aux élections professionnelles de décembre 2022