Nos contacts

  • Nous écrire
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Suivez-nous sur Facebook
  • Clermont-Ferrand (63)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 62 53 59 32
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 21 53 98 55
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    07 76 86 62 20
  • Lyon (69)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 19 84 12 91
  • Noisiel (77)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 16 85 97 86
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 83 17 34 36
  • Noisy-le-Grand (93)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 78 45 62 54
  • Toulouse (31)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 16 29 79 02

Suite à l'envoi d'un message en fin de journée (12 janvier) par l'ENFiP pour le report des épreuves de rattrapage prévues demain et après-demain (13 et 14 janvier), les stagiaires concernés sont dans l'incompréhension et le désarroi ! 

Depuis le début de la reprise de la scolarité, notre organisation est en relation constante avec l'ENFiP et la Direction Générale pour relater les réalités du terrain transmises par les stagiaires et les chargé•es d'enseignement.

Nous avons réitéré notre demande de basculer les formations initiales du présentiel en mode distanciel le temps nécessaire mais l'ENFiP soutient que la situation sanitaire actuelle ne le nécessite pas.

Cependant, ce soir, un message de report des épreuves de rattrapage a été envoyé à tous les stagiaires concernés.

Pour Solidaires Finances Publiques, ce report des épreuves est en contradiction avec l'absence de mesures prises hier, avant-hier et même avant, et c'est pourquoi nous avons interpellé une fois de plus l'ENFiP et demandé des explications précises.

Nous ne lâcherons rien !

Mail transmis :

Bonjour Messieurs les directeur et directeur adjoint de l'ENFiP,

Nous nous permettons de vous interpeller concernant le message ci-dessous envoyé ce jour aux stagiaires A et B concernant le report des épreuves de rattrapage qui devaient avoir lieu le 13 janvier (pour les B) et 14 janvier (pour les A).

Message de la part de la Direction de l'ENFIP

Bonjour à tous,

L'évolution du contexte sanitaire nous oblige à devoir adapter en permanence nos dispositifs de formation et d'évaluations.

Ainsi, pour les sessions de rattrapage des épreuves de la "phase socle", prévues cette semaine (13 janvier pour les contrôleurs stagiaires et 14 janvier pour les inspecteurs stagiaires), de nombreuses absences sont à craindre parmi les stagiaires concernés.

En conséquence,  afin de permettre au plus grand nombre de bénéficier de ce dispositif, nous vous informons que ces épreuves sont reportées en même temps que les épreuves de rattrapage des "blocs fonctionnels", soit :

- du 14/01 au 05/05 pour les Inspecteurs stagiaires,
- du 13/01 au 31/03 pour les Contrôleurs stagiaires.

Toutes les précisions pratiques concernant l'organisation de ces épreuves vous seront données en temps utile.

Nous vous remercions pour votre compréhension.

Bien cordialement

Compte tenu des nombreux échanges que nous avons depuis la reprise du 3 janvier, vous comprendrez notre étonnement sur cette mesure de report quand vous nous annoncez seulement 46 cas covid et 21 cas contact sur l'ensemble des 5 établissements hier et le fait de maintenir coûte que coûte la scolarité en présentiel.

Sur le seul site de Noisiel, nous savons qu'une cinquantaine de stagiaires étaient absents aujourd'hui !

C'est pourquoi nous vous demandons expressément le nombre de stagiaires concernés par le rattrapage et ceux qui seraient potentiellement concernés par une absence quelconque (covid, cas contact, ASA garde d'enfant, etc.) afin de comprendre ce qui justifie cette mesure de report, puisque vous nous affirmez que finalement il n'y a pas suffisamment de cas pour justifier de passer les formations en distanciel de façon temporaire !

Nous vous alertons que face à cette annonce, un certain nombre de stagiaires sont en état de stress, d'angoisse voir pour certain•es veulent "jeter l'éponge" .... car la date de report est extrêmement lointaine ... et ne va pas favoriser la sérénité des apprentissages à venir ... 

Avec la grève dans les établissements scolaire de demain, reporter la date de ces épreuves paraît cohérent mais la date de report est beaucoup trop lointaine. Et, pourquoi ne pas faire ce rattrapage en distanciel ? Pourquoi des dates si lointaines ?

Nous attendons donc des explications précises et chiffrées.

Notre organisation a depuis le début de la crise sanitaire pris ses responsablilités pour agir de façon constructive dans le cadre de la protection de l'ensemble des personnels. C'est avec la même détermination et le même sens des responsabilités qu'elle continuera d'agir.

Nous comptons sur une réponse rapide de votre part.