Nous nous étions quittés avant les vacances d’été avec une incertitude en tête. Qu’adviendra-t-il de la topographie au sein de la DGFiP ? A quelle sauce les géomètres, aide-géomètres, inspecteurs et inspectrices cadastre, et autres personnels en lien avec la matière, allaient-ils et allaient-elles être mangé.es ?

L’historique, retraçable sur notre site, avait vu la Cour des Comptes et la mission parlementaire sur les données géographiques souveraines préconiser un transfert de la mission topo à l’IGN. Il s’était ensuite enrichi d’une lettre de mission à destination de l’IGF et du CGEDD (Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable) intimant la rédaction d’un rapport devant orienter les décideurs et décideuses publics. Nous avions été reçus, avions défendu les intérêts techniques, fiscaux et juridiques de conserver la mission topographique au sein de la DGFiP.

Depuis. Aucune nouvelle officielle.

Aucun Groupe de Travail lié aux missions topographiques et cadastrales n’a été programmé. Aucune réponse n’a été apportée sur le maintien ou non de la mission, aucune parution officielle des rapports de l’IGF et du CGEDD.

Cette incertitude pesant sur les agentes et agents des Finances Publiques est inacceptable, la perte de la mission le serait davantage.

Face aux menaces et attaques toujours plus prégnantes portées sur notre administration, une seule mission terrain : actions et manifestations le 16 septembre.

Toutes et tous en grève !!!

 

Tract Contre Le Transfert De La Topo

 

Votons Solidaires Finances Publiques aux élections professionnelles de décembre 2022