Le dossier géographie revisitée

Liste des cartes disponibles :

Cela fait plusieurs mois, depuis juillet 2018, que nous alertons sur le sombre avenir qui guette la DGFiP dans le cadre notamment du programme action publique 2022.

Personne n'est obligé de croire sur parole ce que nous disons et écrivons. Certes, mais ce que nous disons et écrivons n'est que la mise en perspective, analysée, des informations et des orientations que nous détenons de par notre position de repésentants des personnels. Toutes les informations que nous agrégeons et que nous analysons sont publiques et vérifiables.

C'est le cas par exemple de la géographie revisitée https://solidairesfinancespubliques.org/le-syndicat/actions/2080-geographie-revisitee-boussoles-et-baluchons.html. Les informations reprises dans ce document sont issues du discours prononcé par le DG en décembre 2018 devant tous les numéros 1 à Bercy. Nous savons qu'ils savent à quelle sauce nous allons, vous allez être mangés. La preuve ? Voici ce qu'a délivré le DDFiP de la Vendée aux agents qui avaient envahi, avec leurs organisations syndicales, le comité technique local.

À l'horizon 2022, la cible assignée par la Centrale pour le département de la Vendée est :
En matière d'emplois :
- La suppression de 100 emplois en 3 ans.
En matière de structures :
· 1 seul SPF (Service de Publicité Foncière)
· 2 SIE (Service des Impôts des Entreprises)
· 2 SIP (Service des Impôts des Particuliers)
· Suppressions des 22 Trésoreries en tant que telles et concentration des tâches industrialisables dans un nombre limité de back-offices (au nombre de 3) pour 19 d'entre elles, création de 2 ou 3 agences comptables (Pairie Départementale, Trésorerie des Hôpitaux), et une multiplicité de front-offices dans des lieux à déterminer (au sein des collectivités locales par exemple).
· Quid du PRS (Pôle de Recouvrement Spécialisé) , Car il y a une réflexion en cours sur l’éventuelle mise en place d'un réseau unique de recouvrement.
· Contrôle fiscal : réflexion en cours, avec pourquoi pas, création d'un pôle unique de contrôle.

Le Directeur a précisé que la "feuille de route" prévue à compter du 15 février est reportée, par la Centrale, à la fin du "Grand Débat National".
Les agents et les organisations syndicales voulaient des réponses de M. Fuentes et ils en ont eu !!!
Les éléments fournis font froid dans le dos et n'augurent rien de bon POUR TOUS LES AGENTS DE TOUTES LES DIRECTIONS !

Le supplice a assez duré, les agents de la DGFiP méritent le respect et la transparence sur leur avenir. Allons collectivement faire parler les directeurs locaux.

Le 7 février, le 14 février, deux journées d'actions nationales DGFiP morte : allons chercher les informations !

géograhie revisitée : les directeurs savent