Le conseil syndical de Solidaires Finances Publiques réuni du 13 au 15 mars 2018 a examiné le contexte politique, économique et social.

Il s’est particulièrement penché sur les annonces du 1er février concernant l’avenir de la Fonction publique et sur les travaux du comité CAP 22 qui devrait rendre ses conclusions dans quelques semaines.

- Au regard des informations qu’il a eu à connaître et qui émanent de diverses sources,
- Fort de l’analyse de ce qui se déroule actuellement dans les directions (réorganisations, fermeture/fusion/concentration au chef-lieu du département de certains services, menaces sur certaines missions, approches supra départementales, etc...),

Le conseil syndical alerte l’ensemble des personnels de la DGFiP :

  • quant aux menaces qui pèsent sur l'ensemble du service public, pilier du modèle social et ciment du pacte républicain.
  • quant aux conséquences néfastes des réformes en cours et à venir sur le devenir et la présence territoriale de la DGFiP.
  • quant aux dangers extrêmes et potentiellement violents qui pèsent sur leurs règles de gestion, leur carrière, leurs rémunérations, donc leur avenir professionnel et personnel.

Le conseil syndical de Solidaires Finances Publiques invite solennellement tous les agents et agentes de la DGFiP, quel que soit leur position ou leur grade, à prendre la pleine mesure des périls qui nous menacent.

Les orientations et les décisions que prépare le comité « Action Publique 2022 » auront des conséquences qui sont sans commune mesure avec les réformes passées et en cours.

Le conseil syndical de Solidaires Finances Publiques appelle tous les agentes et agents à s’engager résolument dans la durée et par tous les moyens possibles et décidés collectivement, dans la résistance aux projets dévastateurs de la DGFiP et du gouvernement.

Ensemble, agissons pour que la journée de grève et de manifestations du 22 mars 2018 soit un premier rendez-vous d'ampleur pour peser sur les décisions du gouvernement, encouragées par celles et ceux qui sont déterminés à casser le service public et Bercy et à se débarrasser des fonctionnaires.

Votons Solidaires Finances Publiques aux élections professionnelles de décembre 2022