Le syndicat national Solidaires Finances Publiques, 1ère organisation syndicale de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP), tiendra son 33ème congrès du 16 au 19 mai 2022 à Biarritz (64).

Ce congrès s’ouvrira dans un contexte particulier, la fin d’un quinquennat marqué par une accélération des régressions sociales et l’annonce de nouvelles pour les cinq prochaines années.

La loi de la transformation de la fonction publique du 6 août 2019, par exemple, remet en cause les droits et garanties des agentes et des agents avec la mise en place des Lignes Directrices de Gestion. En favorisant le développement de la contractualisation, elle précarise les emplois et elle réduit également les instances de dialogue social avec la mise en place du Comité Social d’Administration (CSA).

Le premier quinquennat d’Emmanuel Macron a largement percuté le service public de proximité de la Direction Générale des Finances Publiques. Les réformes organisationnelles et structurelles incessantes et brutales, remettent en cause le périmètre et la qualité de nos missions avec une réduction drastique de notre maillage territorial, sans oublier les suppressions massives d’emplois.

Au cours de notre 33ème congrès, nous débattrons de ces problématiques mais également des combats à mener pour un service public de qualité, de proximité, de travail en équipe, de solidarité, au service de l’ensemble de nos concitoyens et concitoyennes, respectueux de ses agents.

Dans le cadre d’ateliers, les débats s’articuleront autour de ces différents thèmes :

  • Écologie et fiscalité
  • La contractualisation
  • Les politiques d’accueil
  • La place et le rôle de l’Intelligence artificielle

Ils enrichiront l’orientation et le revendicatif portés depuis de nombreuses années par le syndicat.

Votons Solidaires Finances Publiques aux élections professionnelles de décembre 2022