Nos contacts

  • Nous écrire
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Suivez-nous sur Facebook
  • Clermont-Ferrand (63)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 77 80 91 11
  • Lyon (69)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    04 78 63 32 37
  • Noisiel (77)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 10 02 52 81
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 63 53 33 60
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 33 84 96 81
  • Noisy-le-Grand (93)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    01 57 33 75 41
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    01 57 33 75 41
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 63 53 33 60
  • Toulouse (31)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 16 29 79 02

Une audioconférence concernant les stagiaires ENFiP de l'établissement de Toulouse était programmée ce jeudi 2 avril 2020.

Nous rappellons que Solidaires Finances Publiques a interpellé officiellement l'administration sur les scolarités en cours et à venir dans ce courrier du  26 mars 2020.

Vous trouverez ci-dessous le compte rendu de cette audio-conférence, le manque de visibilité pour les stagiaires est consternant !

Cette réunion s’est déroulée dans des conditions particulières liées au confinement. Nous avons échangé par audioconférence sur chacune des promotions. Les questions communes ont été abordées en fin de séance.

Les responsables pédagogiques, l’équipe de direction et les représentants RH de l’ENFiP Toulouse étaient présents ainsi que des représentants de l’ENFiP à la DG.

Afin de faciliter les échanges, vos élus Solidaires Finances Publiques avaient préalablement transmis vos questions par mail. Nous nous sommes faits l’écho de l’ensemble des stagiaires en adressant vos remerciements aux équipes pédagogiques pour leur disponibilité et leur soutien en cette période de confinement.

Solidaires Finances Publiques a profité de cette réunion pour faire part à l’administration des difficultés rencontrées par certains stagiaires dans le suivi de leur scolarité : manque de matériel, problèmes de connexion aux ressources, charges de famille, impossibilité d’accéder à certaines applications informatiques à distance…

Les responsables du siège de l'ENFiP se sont inquiétés de la santé de tous les élèves et de leur entourage. Ils ont précisé que tout était fait pour que la scolarité soit poursuivie dans les meilleures conditions possibles étant données les circonstances.

I– Réponses aux questions transmises par vos élus :

                        1/ – Impact du COVID-19 sur la scolarité :

Information COVID – 19 : Nous avons appris par les réseaux sociaux la présence de stagiaires potentiellement infectés sur l'ENFiP de Toulouse la semaine du 9 mars. Pourquoi l’administration n’a-t-elle pas jugé bon de prévenir l’ensemble des stagiaires ?

Les représentants de l'ENFiP précisent qu’il s’agissait d’un professionnel associé à une formation du CIF. Il a été hospitalisé et est actuellement en réanimation : c’est un cas avéré. À ce jour, 4 professionnels associés et 6 stagiaires de cette formation ont été contaminés. Les consignes de l’époque était de mettre les gens « en contact » en quatorzaine, ce qui a été fait. Comme nous étions tous rentrés chez nous et confinés, la mesure de quatorzaine n’a pas été mise en œuvre pour l’ensemble des stagiaires : l’administration a appliqué les directives des médecins de la DGFiP.

                                                           --------------------------------

Évaluations sommatives – Calendrier des stages théorique et pratique : Les évaluations seront-elles maintenues ? Si oui, quelle forme prendront-elles et quand auront-elles lieu ? Quid quant-à la suite de notre scolarité et à la validation du stage théorique ? Les dates de stage seront-elles maintenues ? Que se passera-t-il si le confinement est prolongé : devrons-nous rejoindre nos lieux de stage et dans quelles conditions ?

Il est impossible de répondre à ces questions à ce jour selon les représentants du siège de l'ENFiP. Aucune hypothèse ne peut être avancée, car nous n’avons aucune visibilité à ce stade sur la date de fin du confinement. Le siège reviendra vers les ENFiP et l’ensemble des stagiaires dès que possible. La seule certitude concerne un retour en établissement pour la restitution des PC et les états des lieux selon le directeur, mais aucune certitude sur la date de ce retour. En cas de sortie rapide du confinement, les évaluations seront reprogrammées. Dans le cas contraire, le siège de l'ENFiP réfléchit à une solution.

Les représentants du siège comprennent les difficultés et les contraintes de certains stagiaires et ils demandent à tous de faire au mieux de leurs possibilités. Ils sont attentifs au maintien du lien. Une campagne est lancée pour renouer le contact avec les stagiaires qui ne répondent pas : une relance par téléphone sera réalisée sur toutes les écoles. Un accompagnement particulier doit être apporté aux stagiaires en garde d’enfants.

                                                           --------------------------------

Durée de la scolarité à l’ENFiP : Certains stagiaires ont déjà pris un logement sur leur lieu d’affectation et souhaitent donc savoir si un allongement de la scolarité après le 7 mai est envisagé ?

Le « timing » des scolarités ne devrait pas être revu, encore faut-il que le dé-confinement soit annoncé, selon le directeur.

                                                           --------------------------------

Fin de stage théorique et « Passeport » à partir de septembre : Certains stagiaires s’inquiètent de ne pas être opérationnels pour leur prise de poste en mai. Par ailleurs, des stages complémentaires sont organisés à partir de septembre pour les Inspecteurs Stagiaires Foncier (ISF) Cadastre. Existent-ils pour toutes les promotions ?

Le siège de l'ENFiP est parfaitement conscient du niveau des stagiaires : une partie des compétences ne pourront pas être acquises à cause du confinement. Un rattrapage de la maîtrise du métier sera à évaluer. La période de formation probatoire pourrait parfaire les gestes métiers avec l’aide du tuteur désigné qui, malheureusement, risque aussi d’être occupé par la reprise. Les stagiaires participeront probablement à la remise à flot du service. Aujourd’hui, le siège est dans l’incapacité de nous dire quand et dans quelle mesure nous rejoindrons nos services. Aucune prise de position n’est possible, car aucune donnée précise n'est connue sur le confinement. En fonction de la date de reprise, le système de passeport à l'ENFiP pourrait être mis en place pour une plus large part des stagiaires. Il est également envisagé un parcours de formation continue dans le département d’affectation.

                   2 – Impact du COVID-19 sur l’affectation de certains stagiaires en Centrale

Certains stagiaires ont postulé en Centrale et s’inquiètent quant aux réponses de la DG et à leur prise de poste. Le mouvement de mutations sera-t-il connu, comme prévu, pour le 6 mai ? Si ce n’est pas le cas, qu’adviendra-t-il pour les stagiaires ayant postulé en Centrale ?

Selon les représentants du siège de l'ENFiP, aucun élément n’est connu à ce stade. Il est possible que l’affectation en Centrale soit décalée et qu’il faille rejoindre le lieu de première affectation. Le siège reviendra vers nous à ce sujet.

                        3 – Impact du COVID-19 sur le logement des stagiaires

Déménagement et états des lieux : Tous les stagiaires ne sont pas face à la même problématique. Si certains sont rentrés chez eux pour passer le confinement en famille, d’autre ont pris la décision de rester dans les résidences de l’ENFiP. Les logements devaient être libérés le 7 mai prochain. Dans l’hypothèse où le confinement serait prolongé jusqu’à cette date, comment la restitution des clés pourra-t-elle se faire ? Les stagiaires devront-ils continuer à payer le loyer d’un logement qu’ils n’occupent déjà plus depuis le 14 mars ? Pour ceux qui sont restés, devront-ils quitter les lieux ?

L'ENFiP est dans l’attente de la date et des modalités de fin de confinement. Cela sera à voir par les associations de logement (ALS), mais le siège assure qu’il étudie le problème.

                                                           -----------------------------------

Logement en Centrale : Les collègues affectés sur Paris rencontrent déjà des difficultés pour joindre l'ALPAF étant données les circonstances. Ils craignent de ne pas obtenir de place en foyer, comme les collègues prochainement affectés en Centrale.

L'ENFiP a mis en ligne des éléments communiqués par l'ALPAF (diaporama). Les élus précisent que des stagiaires n’ont pas accès à cette ressource. L'ENFiP demande aux stagiaires concernés de lui écrire par la messagerie : elle renverra la documentation par mail. Après une demande de vos élus Solidaires Finances Publiques, la RH précise qu’il n’y a pas de référent ALPAF, mais qu’une messagerie ALPAF est disponible. La réponse est rapide. L’adresse figure sur le site de l'ALPAF.

2 – Les Techniciens Géomètres :

Les responsables pédagogiques ont fait un point sur les promotions et les ressources à leur disposition :

– Pour les TG 68 : accès à la plate-forme, au forum des nouvelles, à des fiches de synthèses… En fiscalité, 6 podcasts d’environ 25mn sont à disposition des stagiaires pour faciliter l’apprentissage. Les semaines ont été allégées de 24 à 15 h grâce à l’annulation du stage de découverte.

Pour cette promotion fraîchement arrivée, seulement deux semaines de scolarité ont été déroulées en établissement. Les enseignements sont plutôt théoriques. La situation est compliquée pour tous, notamment à cause de difficultés d’accès aux supports pour certains stagiaires ou encore de difficultés d’appréhension du langage rallongeant le temps d’apprentissage. Du côté des stagiaires, un groupe a été créé sur un réseau social et des échanges sont réalisés en visioconférence. Des fiches de synthèse sont remises aux enseignants, puis mises à disposition sur le forum par de petits groupes de travail.

– Pour les TG 67 :

La promotion se compose de 2 groupes qui devraient actuellement être en chantier sur le terrain (réalisation et analyse de levers). Ces enseignements ne sont pas possibles à distance, seule la théorie est vue par les stagiaires. Des pas-à-pas ont été réécrits par les chargés d’enseignements et les forums sont à leur disposition. L'administration s’inquiète pour un petit tiers de la promotion pour lequel elle n’a pas de nouvelles et ne constate pas de connexion aux ressources. Elle craint des problèmes personnels. Sur ce point, le directeur dit avoir constaté seulement 5 stagiaires ne s’étant pas connectés à Odissée depuis le confinement. Cependant, n’ayant pas accès au détail des connexions aux enseignements, il s’inquiète des remontées de sa responsable pédagogique. Un contact téléphonique de ces personnes est programmé.

3 – Les CSP :

Le responsable pédagogique envoie un message hebdomadaire le lundi matin via le forum afin de présenter les cours de la semaine et les points importants à noter.

Il y a une mise en place d’un forum : questions / réponses, avec réponses des enseignants pour toutes les questions.

Concernant le cours de SQL : des cours de soutien audio sont mis en place, avec un outil de partage de code. Concernant le cours de réseau, des cours de soutien en audio sont disponibles. Deux enseignants travaillent dessus. 

De plus, suite aux demandes de stagiaires souhaitant un peu plus de contenus mis en ligne, du supplément de support pédagogique a été ajouté.

Pour les cours soutien HTML, des podcasts sont en ligne, et appréciés des stagiaires.

Le cours de web commencerait après les vacances, il sera organisé par niveau. Pour les débutants : le recours au forum et au support pédagogique. Concernant les sachants, le cours sera en mode projet.

Un sondage pour déterminer les groupes sera effectué sur la plateforme Odissée.

Vos représentants Solidaires Finances Publiques précisent qu’un groupe a été créé sur Whatsapp avec l’ensemble de la promotion pour faciliter la communication et prendre des nouvelles de tous. Les forums fonctionnent bien pour la communication avec les enseignants. Les formats de cours sont appréciés, notamment les formats audio. Le présentiel est un gros manque ajouté au stress lié aux oraux prévus et au manque de visibilité à court ou long terme. La prise de poste à l’issue de la scolarité s’avère compliquée en raison de l’impossibilité de visiter des appartements pour s’installer.

L’administration précise qu’aucune date ou contenu précis des oraux n’est communicable à ce stade. Les épreuves n’auront pas lieu à la date prévue, mais différentes options sont étudiées en fonction de la date de fin de confinement. Quant à la difficulté liée à la future prise de poste, la DG comprend parfaitement : une lisibilité sera donnée dès que possible.

4 – Les ISF :

Pour les PUFistes, les cours sont mis en ligne conformément au planning initialement prévu selon la responsable pédagogique. Pour chaque thématique, des forums Questions/Réponses ont été créés, ainsi que des podcasts et des guides d’apprentissage pour chaque séance de cours. Chaque stagiaire bénéficie du suivi d’un enseignant référent : un point régulier est réalisé sur l’avancée sur ses apprentissages, les difficultés professionnelles et personnelles rencontrées. La responsable pédagogique reconnaît que la période est plus compliquée pour les stagiaires chargés de famille, mais globalement tout le monde fait de son mieux.

Pour les cadastreux, le responsable pédagogique a demandé aux enseignants de ne pas donner trop de documentation supplémentaire aux stagiaires, les cours étant déjà très chargés. Les compléments concernent principalement les outils applicatifs pour lesquels l’accès est impossible. L’organisation des cours a été revue pour s’en tenir à 15h par semaine. Concernant la communication, le responsable pédagogique envoie un message en début de semaine pour rappeler le planning. Chacun des enseignants présente ensuite son cours et donne des précisions. Le forum Questions/Réponses est également à la disposition des stagiaires. Un soutien est apporté aux stagiaires par un enseignant référent ainsi que par un enseignant dans chaque matière selon différentes formes (mail, forum, visioconférences…). Les cours les plus complexes seront abordés dans les prochaines semaines. Ils concernent le remaniement et les établissements industriels. Il sera donc nécessaire d’étoffer le parcours passeport obligatoire sur ces points si le confinement est prolongé.

Vos représentants Solidaires Finances Publiques ont informé l'ENFiP qu’un groupe Whatsapp a également vu le jour avec 2/3 de la promotion environ. Il a permis de garder le contact et de partager nos difficultés. Les représentants de l'ENFiP à la DG nous demandent de faire attention aux informations échangées dans ces groupes et proposent un lien vers une messagerie sécurisée offrant les mêmes fonctionnalités. Pour les passeports, la question sera rediscutée pour les PUF si le confinement dure plus longtemps. Les méthodes de contact avec les enseignants devraient être harmonisées au niveau de la fréquence de contact.

5 – Les ISI – Concepteurs développeurs :

Le forum Questions/Réponses mis en place sur tous les enseignements et un message hebdomadaire pour préciser le planning des enseignements permettent de garder le contact avec les stagiaires, précise la responsable pédagogique. Les enseignants sont également disponibles sur les forums. Pour tenir compte des difficultés personnelles rencontrées par les stagiaires, le calendrier a été détendu. La formative a été décalée d’une semaine et a recueilli une bonne participation. La progression des apprentissages a été revue car l’une des matières était difficile à enseigner à distance. JAVA EE sera étudié jusqu’à la fin du confinement au 15 avril en remplacement. Beaucoup de visioconférences sont dispensées pour ce cours : les enseignements sont filmés et commentés par les enseignants. Les retours des stagiaires sont plutôt positifs. Si 1/3 des stagiaires n’ont pas pris contact avec les enseignants, la responsable pédagogique précise qu’ils se connectent bien aux ressources.

Vos représentants Solidaires Finances Publiques ont fait part de vos inquiétudes concernant le calendrier, la prise de poste, les évaluations… Nous avons également abordé les difficultés rencontrées par les stagiaires novices dans certaines matières : les enseignements sont beaucoup plus compliqués à appréhender qu’en présentiel.

Les représentants de l’ENFiP Toulouse nous assurent de leur compréhension quant à nos questions sur l’avenir. Cependant, tant que le confinement est en cours, aucune décision ne peut être prise de façon définitive.

6 – Les ISI – PSE :

Les outils mis à disposition des stagiaires sont les mêmes que pour les autres promotions selon le responsable pédagogique. Pour les PSE, un exercice hebdomadaire est proposé le lundi après-midi. Il doit être réalisé dans la demi-journée et rendu. Il permet aux stagiaires de s’exercer sur les technologies au cœur de la formation des stagiaires (Pearl). Concernant les technologies de l’information, des supports audio ont été mis à disposition pour accompagner la présentation. Pour les cours Windows, un certain nombre de supports sont disponibles. Malgré des difficultés de téléchargement temporaires, les enseignements se déroulent plutôt bien.

Pour le cours de Finances Publiques, des échanges ont lieu avec une bonne réactivité des stagiaires et des profs. Cela fonctionne plutôt bien.

Concernant les difficultés rencontrées par les stagiaires chargés de famille, certains demandent à bénéficier d’Autorisations Spéciales d’Absence.

Sur ce dernier sujet, les représentants du siège de l'ENFiP indiquent que chaque agent doit télétravailler au mieux de ses possibilités. Les situations sont gérées en liaison avec les enseignants qui doivent en avoir connaissance. Ils rappellent que les attentes ne peuvent être identiques pour les stagiaires seuls et les chargés de famille. Il est demandé à chacun de travailler à la hauteur de ses possibilités.

Pour terminer cette réunion, les représentants du siège ainsi que ceux de l'ENFiP Toulouse sont heureux d’avoir pu échanger aujourd’hui avec les représentants des différentes promotions. Conscient des attentes, le siège informera donc au fur et à mesure de l’évolution de la situation. À l’issue de cette crise sanitaire, le but est d’avoir des stagiaires le plus à l’aise possible malgré cette scolarité perturbée. Les enseignants sont également remerciés pour leur capacité d’adaptation.