Nos contacts

  • Nous écrire
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Suivez-nous sur Facebook
  • Clermont-Ferrand (63)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 77 80 91 11
  • Lyon (69)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    04 78 63 32 37
  • Noisiel (77)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 10 02 52 81
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 63 53 33 60
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 33 84 96 81
  • Noisy-le-Grand (93)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    01 57 33 75 41
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    01 57 33 75 41
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 63 53 33 60
  • Toulouse (31)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 16 29 79 02

Une audioconférence concernant les stagiaires inspecteurs généralistes à l'ENFiP des établissements de Clermont-Ferrand et Noisiel était programmée ce vendredi 3 avril 2020.

Nous rappellons que Solidaires Finances Publiques a interpellé officiellement l'administration sur les scolarités en cours et à venir dans ce courrier du  26 mars 2020.

Vous trouverez ci-dessous le compte rendu de cette audio-conférence, le manque de visibilité pour les stagiaires est consternant !

 

Conditions matérielles et fin de scolarité

Nous avons demandé à l'ENFiP de nous expliquer les différents scenarii possibles en fonction des dates de fin de confinement. Ces hypothèses ont été évoquées à titre d’information et ne constituent pas des prises de position de la part de l'ENFiP.

Une des hypothèses émise serait que la scolarité soit rallongée au delà de la période initialement prévue. L’inconnue étant la date de fin de la période de confinement. Les annonces sur le sujet sont loin d’être claires. Si c’était le cas, l’ENFiP aurait pour but de les stagiaires remettre à niveau avant qu'ils rejoignent leurs directions d’affectation.

Une autre hypothèse consisterait en la conservation les dates actuelles. Cette situation semble être la plus probable. Aucune consigne n’a été donnée aux directions locales de communiquer sur ce sujet. Si on retient cette formule la question des modalités de restitution des logements et des ordinateurs portables se posera.

C’est actuellement à la Direction générale d’arbitrer et les réponses seront communiquées dés que possible. Bien évidemment, tout cela suppose que le confinement soit levé début mai.

Evaluations

Le directeur intériméraire de l'ENFiP a indiqué qu’il n’était pas encore possible d’affirmer si les évaluations auront lieu et si c’est le cas sous quelle forme (écrites ou orales). Par ailleurs, il est évident que tous les stagiaires ne sont pas placés sur un pied d’égalité pour les révisions (chargés de famille, zones blanches…). L’ENFiP en a parfaitement conscience et a mis en place un dispositif d’accompagnement. Chaque enseignant est chargé du suivi d’un petit groupe de stagiaires. Des cours ou des échanges en audioconférence seront organisés avec ces enseignants.

SOLIDAIRES FINANCES PUBLIQUES a expressément demandé que les stagiaires qui ne se sont pas encore connectés à la plateforme depuis le début du confinement fassent l’objet d’une attention particulière. Il a été demandé aux enseignants de prendre contact avec eux en cas de non réponse aux mails.

Stage probatoire

SOLIDAIRES FINANCES PUBLIQUES a interpellé l'administration pour lui indiquer sa crainte de voir des stagiaires, pas totalement formés, arriver dans des services où la situation va s’avérer compliquée compte tenu de l’actualité. L'ENFiP a répondu que les chefs de services ont parfaitement conscience que les stagiaires sont eux aussi confinés et que leur formation ne sera pas achevée. Par ailleurs comme prévu, un tuteur pédagogique sera là pour les accompagner tout au long du stage.

Mutation en administration centrale – DNS

Pour l’instant, la décision est prise de débuter la formation pratique sans passer par la Direction d’affectation modifiée (Centrale ou DNS). A l’heure actuelle, la date officielle de sortie de ce mouvement n'est pas connu, les stagiaires devraient donc arriver dans leur direction d’affectation avant (celle connue en novembre 2019).

Le mois d’Août devrait être neutralisé comme cela était prévu. L'ENFiP reste prudent car cette information pourrait évoluer.

Titularisation

Pour l’ENFiP, il n'y a aucune incidence sur la date d'effet de la titularisation qui restera le 1er septembre pour les stagiaires validant l'ensemble du cycle. Cela  dépend de la tenue de la Commission d’évaluation des compétences et de la CAP titularisation.


Conclusion

Il est évident que la scolarité a été construite pour être suivie en présentiel. Les cours en ligne ont été enrichis par des podcasts. L’Enfip essaye de fournir une offre la plus complète possible et s’appuie sur les solutions proposées par les enseignants.
Toutes les décisions qui doivent être prises le seront en fonction des conditions sanitaires et la levée du confinement. Toutes les décisions doivent être prises dans l’optique de préserver la santé des stagiaires et des personnels.
Nous demandons à l’ENFiP de communiquer le plus rapidement possible, dés qu’elle en disposera, des informations complémentaires.