Nos contacts

  • Nous écrire
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Suivez-nous sur Facebook
  • Clermont-Ferrand (63)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 77 80 91 11
  • Lyon (69)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    04 78 63 32 37
  • Noisiel (77)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 10 02 52 81
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 63 53 33 60
  • Noisy-le-Grand (93)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    01 57 33 75 41
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    01 57 33 75 41
  • Toulouse (31)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 16 29 79 02

Depuis plusieurs semaines désormais, les stagiaires en formation complète en distanciel attendent une réponse favorable de l'administration sur le sujet des indemnités de stage.

C'est donc désormais la deuxième paye pour les inspecteurs stagiaires et la première pour les contrôleurs stagiaires avec un montant égal à 0 € sur la ligne"indemnités de stage".

Cette situation a trop duré d'autant que la liquidation de la paie de novembre s'effectue début novembre !

Solidaires Finances Publiques a interpellé à de nombreuses reprises l'administration :

- par mail  dès le 11 septembre 2020

- dans la déclaration liminaire de la CAP de titularisation des B stagiaires fin septembre

- lors du Comité Technique de Réseau du 6 octobre présidé par le Directeur Général

- lors du GT Formation du 7 octobre

 

Depuis la rentrée, ces multiples interventions dans un cadre intersyndical large ont conduit à ce que la décision finale soit soumise enfin à l'arbitrage du Directeur Général.

On ne lâche rien !