Nos contacts

  • Nous écrire
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Suivez-nous sur Facebook
  • Clermont-Ferrand (63)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 77 80 91 11
  • Lyon (69)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 19 84 12 91
  • Noisiel (77)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 10 02 52 81
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 63 53 33 60
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 81 79 50 29
  • Noisy-le-Grand (93)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 98 93 43 61
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 78 45 62 54
  • Toulouse (31)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    06 16 29 79 02

L'administration a confirmé sa décision de reprendre les scolarités dans tous les établisssements en mode présentiel au retour des vacances scolaires.

Point fait ce lundi 3 janvier, l'ENFIP confie la gestion des cas Covid à chaque établissement et au cas par cas. Des liens blackboard vont être envoyés à tous les stagiaires pour utilisation en cas de nécéssité. L'ENFiP a précisé que cette situation sera adaptée en fonction de l'actualité et peut donc évoluer à tout moment.

Solidaires Finances Publiques doute fortement de la pertinence de cette décision au regard de la nouvelle forte dégradation de la situation sanitaire depuis quelques jours.
Pour notre organisation syndicale, une reprise uniquement en distanciel de manière temporaire pour 2 à 3 semaines aurait permis de conjuguer une meilleure sécurité sanitaire de tous les acteurs de la formation et la poursuite des enseignements " en mode dégradé temporairement ".

Nous rappelons qu'au delà du temps passé dans les salles de cours, il ne faut pas oublier les déplacements quotidiens pour rejoindre les établissements ainsi que les conditions de restauration. 
Par cette décision, l'administration accentue un climat anxiogène pour tout le monde (administratifs, chargés d'enseignement, stagiaires)  alors que les contaminations et les cas "contact " atteignent des sommets en cette fin d'année 2021.

Cette décision est d'autant plus incompréhensible d'un point de vue sanitaire lorsque l'administration renforce le télétravail durant les trois semaines à venir.