Solidaires Finances Publiques appelle l’ensemble des agents des DiSI à se mobiliser par tous les moyens possibles (grèves, blocages, occupations, journée minimum de travail, etc) d’ici le 14 février.

A faire du mardi 5 février, en convergence avec la journée de mobilisation interprofessionnelle, du jeudi 7 février et du jeudi 14 février, des journées d’action et de grèves.

En effet, à l’image de l’ensemble de la DGFiP, la situation des DiSI est désastreuse. Les agents subissent de plein fouet la destruction de la DGFiP et l’avenir de certains sites pose d’ores et déjà question.

Solidaires Finances Publiques demande :

- l'attribution à toutes et tous de la prime exceptionnelle de 200 euros,
- la revalorisation immédiate des régimes indemnitaires de 200 euros bruts par mois, via l'IMT, et leur intégration dans le traitement indiciaire,
- une opération massive de repyramidage des emplois accompagné d’une nette amélioration des volumes de promotions de grade au sein de chaque catégorie et d’un large plan de promotions de C en B et de B en A.

Au niveau des DiSI, Solidaires Finances Publiques exige :

1. Une vision claire et pérenne sur l'avenir de nos missions et un maintien des implantations territoriales actuelles,
2. L’arrêt des suppressions d’emplois et une politique de recrutement à hauteur des besoins réels des services et des projets en développement,
3. Une limitation drastique du recours à des prestataires et contractuels,
4. L’arrêt des fermetures et des regroupements d’AT,
5. Le maintien des SIL dans leurs formes et organisations actuelles,
6. Des garanties données aux agents en matière de gestion (CAPL systématique avant affectation…)

Agents des services informatiques, TOUS ET TOUTES EN GREVE ET DANS L'ACTION

DiSI le… haut et fort !

 

Votons Solidaires Finances Publiques aux élections professionnelles de décembre 2022