Le réseau du SRE comprend actuellement 11 CGR métropolitains dont deux (Bordeaux et Rennes) incluent un CSR (service d’accueil téléphonique) ; 4 CGR implantés outre-mer et un CGR dédié aux retraités établis à l’étranger, rattaché à la DSFiPE.

L’opération de restructuration du réseau du SRE s’intègre dans celle de « relocalisation » impulsée par la DGFiP. Il s’agit ainsi pour l’administration de relocaliser les activités de certains CGR et des CSR dans des villes sélectionnées dans le cadre du dispositif de relocalisation.

Une fermeture générale d'Helios, logiciel utilisé dans le Secteur Public Local, était programmée depuis le 24 juillet, pour les 12 et 13 novembre.

Depuis plusieurs mois, différentes sections de Solidaires Finances Publiques demandaient la fermeture des services concernés sur les 2 jours, en accordant des ASA exceptionnelles, justifiées par la crise sanitaire et l'absence de travaux sans outil informatique.

L'ordre du jour du CTR du 6 octobre prévoyait la mise au vote de l'extension de l'expérimentation des Centres de Gestion Financière (CGF) à 6 autres directions pour le 1er avril 2021. La création de ces nouvelles structures résulte de la fusion des centres de services partagés (CSP) relevant de l'ordonnateur et des services facturiers (SFACT) sous l’autorité du comptable. Face à nos interrogations dues à l'absence de documents suffisants et à l'issue de nos interventions, l'adminisitration a accepté l'organisation d'un groupe de travail dédié pour nous présenter plus d'éléments de fond et reporté le vote de ce sujet au CTR du 9 novembre.

La liminaire de ce groupe de travail est en accès libre et le compte-rendu en accès adhérent (n'oublie pas de te connecter avec tes identifiants pour le voir apparaître !)

La généralisation du paiement de proximité chez les buralistes du réseau FDJ (Française Des Jeux) interviendra le mardi 28 juillet 2020.

En raison de la crise sanitaire, les résultats des deux vagues de préfiguration menées depuis février 2020 sont pourtant trop peu significatifs pour permettre de faire un bilan exhaustif des incidences de ce nouveau canal de paiement sur les services.

Solidaires Finances Publiques dénonce la privatisation de cette mission historique de la DGFiP et restera vigilant quant aux conséquences de cette externalisation sur l'exercice de la mission de recouvrement et sur les conditions de vie au travail des agent·es.