Du 1er au 8 décembre 2022, les agentes et les agents de la DGFiP, tout comme celles et ceux des trois versants de la Fonction publique sont appelés à voter pour élire leurs représentantes et représentants du personnel tant au niveau local, national que ministériel. Ces élections sont d’importance à plus d’un titre pour la DGFiP, notre ministère et la Fonction publique !

Un contexte inédit

La période que nous traversons est complexe. À la DGFiP comme dans l’ensemble des secteurs d’activité, on assiste à une accélération de l’offensive libérale remettant en cause les solidarités, les acquis sociaux et les garanties collectives dans un contexte de crises multiples : sanitaires, écologiques, sociales... En réaction, le repli sur soi et l’individualisme s’exacerbent. Dans ce contexte, la responsabilité, le rôle et la place des organisations syndicales sont majeurs pour à la fois résister à cette offensive, avancer sur les revendications des agentes et des agents et organiser, à plus large échelle, une contre-offensive en faveur du progrès social. Cela nécessite d’expliquer et de convaincre par notre présence, nos pratiques que le syndicalisme a un rôle positif à jouer pour les droits individuels et collectifs de l’ensemble des personnels.

Voter pour se faire entendre !

Ces élections sont particulièrement importantes pour les agentes et les agents, car elles permettent à travers les instances, d’assurer leur défense et leur représentation tant au plan collectif qu’individuel. Alors que les pouvoirs publics ont tout fait pour réduire les moyens de défense des personnels en supprimant les CAP locales, les CHSCT et en modifiant les prérogatives des CAP Nationales, voter massivement pour ces élections symbolisera le refus collectif des personnels de la DGFiP de subir les diktats de l’administration.

Voter massivement permettra aux agentes et aux agents de se faire entendre et de donner une réelle légitimité et une vraie force aux représentantes et représentants du personnel que nous sommes.

Donner sa voix à Solidaires Finances Publiques, c’est avoir l’assurance d’être entendu et défendu à tous les niveaux (local et national à la DGFiP, ministériel, fonction publique). Qu’il s’agisse des droits individuels (entretien professionnel, mutation...) ou collectifs (conditions de travail, missions, emplois...), Solidaires Finances Publiques continuera à être présent, au plus près des personnels, et à ne rien lâcher.

4 pages n°1 : des élections professionnelles à forts enjeux

Votons Solidaires Finances Publiques aux élections professionnelles de décembre 2022