8 MARS 2018 - JOURNEE INTERNATIONALE DE LUTTE POUR LES DROITS DES FEMMES

HALTE AUX VIOLENCES !

En 2016, en France :
- 225 000 femmes ont été victimes de violences, dont 123 assassinées par leur conjoint,
- 84 000 femmes ont été victimes de viols ou de tentatives de viols,
- mais combien de femmes ont été victimes de violence au quotidien, notamment sur le lieu de travail ? A la DGFiP ?

Pour chanter haut et fort ! Pour réclamer la fin des inégalités entre femmes et hommes !

Les paroles de l'Hymne des Femmes

Le Bilan social 2016 de la DGFiP a été présenté aux organisations syndicales lors du CTR du 30/01/18 (voir nos déclaration liminaire, compte rendu et questions diverses sur notre site dans Vie des agents / CTR).

Les luttes féministes ont permis de conquérir des droits et de progresser vers l’égalité entre les femmes et les hommes. Mais cette égalité est loin d’être effective. C’est pourquoi la journée du 8 mars ne se « fête » pas et n’est pas la « journée de la femme » mais bien celle de lutte pour les droits des femmes !