Parce que les femmes partout dans le monde se lèvent et luttent pour l’égalité et leur émancipation, soyons les grandes gagnantes ce 8 mars ! Reprenons le mot d’ordre international de la grève féministe ! Le 8 mars, on arrête toutes !

Parce que les femmes partout dans le monde se lèvent et luttent pour l’égalité et leur émancipation, soyons les grandes gagnantes ce 8 mars ! Reprenons le mot d’ordre international de la grève féministe ! Le 8 mars, on arrête toutes !

Un collectif de seize femmes – syndicalistes, féministes et économistes – dénonce l’aggravation des inégalités de pensions entre hommes et femmes qu’engendrerait un système de retraite par points.

Le texte, paru dans le journal Le Monde, est repris dans son intégralité ici.

150 000 personnes, dont 100 000 à Paris, étaient dans la rue le 23 novembre pour crier STOP aux violences sexistes et sexuelles. Si l'édition 2018 de cette marche était déjà exceptionnelle en termes de nombre de participantes et participants, l'année 2019 a vu déferler une vague violette sur tout le pays.