L’association Attac, dont notre organisation syndicale est membre fondateur avec d’autres organisations et personnalités, publie le 17 janvier un nouveau livre sur la fiscalité intitulé « Toujours plus pour les riches, manifeste pour une fiscalité juste ».

Nicole Briend, ancienne proviseure de lycée, adhérente d’Attac de longue date, militante engagée dans de nombreuses luttes et alternatives locales (AMAP, défense de la gestion publique de l’eau) sera jugée le 6 février 2018 à Carpentras. Son tort ? Avoir participé, en mars 2016 à une action citoyenne et symbolique de « fauchage de chaises » dans une agence BNP Paribas, la banque française championne de l’évasion fiscale.

Dans le cadre de la campagne pour instaurer une taxe globale sur les multinationales. ATTAC lance une pétition que toutes et tous vous pouvez signer et relayer.

Le projet de loi de finances pour 2018 prévoit la baisse progressive du taux nominal de l’impôt sur les sociétés (IS) à 25 % en 2022. Parmi les arguments avancés, la moyenne des taux nominaux au sein de l’Union Européenne étant approximativement de 25 %, nous n’aurions d’autre choix que de nous aligner pour renforcer notre attractivité. Un tour d’horizon européen sur les baisses des taux de l’IS s’impose donc. Il nous permet de conclure à l’absolue nécessité de stopper la concurrence fiscale et sociale.