L’entretien professionnel est présenté par l’administration comme le « nec plus ultra » du dialogue entre un agent et son chef de service.

De la convocation à la réception de la notification, toutes les étapes de l'entretien d'évaluation sont reprises dans le planigramme.

L’évaluation professionnelle revient comme un éternel marronnier administratif. Mais cette année marque un véritable tournant qui remet sur le devant de la scène le pire d’un dispositif que Solidaires Finances Publiques dénonce et combat depuis son origine.

L’évaluation professionnelle en mode PPCR va être encore plus dévastatrice qu'auparavant, puisqu’elle va conditionner les évolutions de carrière (tableau d'avancement, liste d’aptitude) à une évaluation qui n’accordera plus le moindre mois d’accélération à personne : aux cadres B dès 2017, puis à tout le monde en 2018 !