Depuis de trop nombreuses années, la Direction Générale des Finances Publiques est la cible de la rigueur budgétaire des différents gouvernements au motif qu'elle fait partie d'un ministère non prioritaire.

Les « propositions » de Nicolas Sarkozy de supprimer 300 000 à 350 000 postes de fonctionnaires, de remettre en cause le statut de la fonction publique et de s'attaquer au contrôle public sont délirantes. Elles sont malheureusement illustratives du discours « anti-fonctionnaire » ambiant...

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Maecenas eu laoreet justo, eget viverra neque. Praesent sit amet dui interdum, iaculis mi sed, convallis justo. Cras eu fermentum neque. Donec sed sodales erat. Praesent dictum convallis bibendum. Suspendisse ac dictum diam. Praesent sit amet varius diam. Donec eget viverra ipsum, eu tristique eros. Proin feugiat at neque non placerat. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Praesent tristique congue sem, nec dapibus mi laoreet lobortis. Sed posuere nibh diam, nec bibendum ex sollicitudin ut. Suspendisse tincidunt volutpat viverra.