Depuis le 16 mars, après quelques jours de flottement, le nombre d’agents des MEFs en présentiel a fortement diminué. L’intervention des organisations syndicales n’est pas étrangère à cette évolution. La grande majorité des personnels (85%) est aujourd’hui en ASA ou télétravail.

Le DG a ouvert la séance en indiquant que les propos du Ministre avaient été tronqués par le journaliste du Parisien et qu’il aurait bien précisé qu’il s’en remettrait au plan établi par la DGFiP et par ailleurs fait état des contraintes et des inconnues de la période…

Personne, même pas nous, ne se plaindra des échanges réguliers avec l’administration dans la période. Ils permettent de mettre en évidence des problématiques locales que la DG règle, dans la plus grande partie des situations, assez rapidement.

Cette audio-conférence était la première de la phase « campagne IR ».