Après une très longue période sans le moindre cadre de discussion institutionnelle sur la situation du handicap à la DGFiP et sa prise en compte par celle-ci, un GT s'est tenu le vendredi 9 juillet 2021.

Un point rapide sur la situation sanitaire a été exposé.
Le nombre de cas COVID est quasi nul.. ce qui est en corrélation avec la situation sanitaire en France.
Un repli du télétravail se fait de façon lente, à ce jour, environ 30 % d’agents sont encore concernés, mais le taux de télétravail reste important en Ile-de-France. Quelques directions de province font état d’un taux élevé.
Selon un sondage effectué auprès des agentes et agents par la DG, il semble qu’environ 30 à 50 % des personnels seraient favorables à pouvoir bénéficier du télétravail, notamment 3 jours par semaine.
Au 15 juin, 400 demandes ont été déposées.
La DG semble porter une attention particulière au retour progressif des collectifs de travail.

Dans le cadre de la vaccination contre la COVID 19, une ASA d'une demi journée avait été accordée pour les agents et les agentes de la DGFIP ayant un rendez-vous durant les plages horaires fixes pour se faire vacciner.

A présent, la vaccination est également ouverte aux enfants à partir de 12 ans. Or, la présence de l’un des deux parents est nécessaire lors de l’injection pour un enfant mineur.

A l’instar de la situation globale du pays, le nombre de contaminations dans les services relevant du Ministère est en recul, phénomène qu’on ne peut que saluer. Face à la crise sanitaire, les modalités d’organisation générale évolueront à compter du 9 juin. Voici une synthèse de l’évolution du dispositif.