A l’issue du bilan d’étape réalisée à la fin du 1er semestre 2019, la DGFiP comptait 3 367 agents et agentes en télétravail soit un taux de 3,2 % des effectifs (104 112). Après une pandémie dont le télétravail a été une opportunité de maintenir une activité distanciée face au risque de propagation et de contamination à la COVID-19, le sujet a pas mal évolué au sein de notre administration et du monde du travail en général. Au point qu’aujourd’hui cette modalité concerne plus du tiers des effectifs (entre 32 997 et 50 546).

Le Directeur Général a réuni les OS ce jeudi 25/11 pour faire un point sur la situation sanitaire notamment et ce avant les annonces du ministre de la Santé.

Comme il est désormais d’usage depuis le début de la crise sanitaire, le Directeur Général a réuni en visio conférence l’ensemble des organisations syndicales pour un rapide tout d’horizon d’actualité sociale et sanitaire.

Pour faire passer la pilule du NRP et des multiples restructurations, la DGFiP vante les vertus des formes dématérialisées d’organisation du travail, en vogue dans le monde idéalisé de la Start-up down Nation.