La DG nous avait promis une application mesurée de l'ordonnance punitive sur les congés et elle a donné le sens qu'elle mettait derrière ce mot.

Dans la plupart des directions territoriales et spécialisées, le vendredi 22 mai est un pont naturel. Pont naturel et congés génétiquement modifiés...

La situation sanitaire a conduit la Direction Générale à prendre des dispositions exceptionnelles en matière d'organisation du travail et d'exercice des missions. La première des dispositions, qui est sans conteste la plus emblématique, réside dans le fait qu'au plus fort de la crise, plus de 80 % des personnels étaient soit en ASA, soit en télétravail. Cette situation inédite a conduit des milliers d'agentes et d'agents à être confrontés à un bouleversement inhabituel de leurs repères professionnels.

Une autre disposition figure également en pôle-position, la mise en œuvre du PRA (plan de reprise d'activité) et la réouverture progressive des services à l'activité à compter du 11 mai. L'ensemble du dispositif a été piloté par la Direction Générale, à charge pour les directions locales et plus particulièrement pour les chefs de service, de le mettre en œuvre.

Après 8 semaines de confinement, le temps du déconfinement est venu. En cette nouvelle période la seule priorité reste la santé des personnels et des usagers.