IMG 1447                                                                                                      IMG 1444   

 

Le procès de Nicole Briend, militante d’Attac, proviseure de lycée à la retraite, devait se tenir le mardi 6 février au tribunal de Carpentras. Nicole devait comparaître pour « vol en réunion » et « refus de prélèvement ADN », à la suite d’une action de « fauchage de chaises » menée en mars 2016. Le procès a finalement été reporté à la dernière minute pour d’obscures raisons de procédure qui masquent mal le malaise de la justice. Il devrait se tenir finalement le 7 juin prochain.

Historiquement, le cadastre dont la plupart des pays disposent ou ont en développement, est un document qui dresse l'état de la propriété foncière d'un territoire. Son origine remonte à l'antiquité  sous la forme d’une tablette d'argile retrouvée dans le désert d'Arabie, datée entre 3000 et 2300 avant J.C., dressait déjà un plan décrivant des parcelles foncières. En France, les informations cadastrales locales ont été centralisées dans un cadastre unique en 1807. La plupart des pays ont, ou développent, un cadastre.

L’association Attac, dont notre organisation syndicale est membre fondateur avec d’autres organisations et personnalités, publie le 17 janvier un nouveau livre sur la fiscalité intitulé « Toujours plus pour les riches, manifeste pour une fiscalité juste ».

Nicole Briend, ancienne proviseure de lycée, adhérente d’Attac de longue date, militante engagée dans de nombreuses luttes et alternatives locales (AMAP, défense de la gestion publique de l’eau) sera jugée le 6 février 2018 à Carpentras. Son tort ? Avoir participé, en mars 2016 à une action citoyenne et symbolique de « fauchage de chaises » dans une agence BNP Paribas, la banque française championne de l’évasion fiscale.