Vendredi 9 et samedi 10 décembre, une vague d’actions touche la BNP Paribas pour dénoncer le système de l’évasion fiscale et appeler au financement de la transition écologique et sociale. Répondant à l’appel lancé par le collectif des Faucheurs de Chaises [1], des centaines de militants ont mené des actions non-violentes visant la BNP Paribas.

Une affaire qui dénonce le cœur du système financier

Si l'affaire des « Panama papers » a fort logiquement des répercussions mondiales, elle révèle en réalité ce que tous les observateurs attentifs savaient déjà :