Les fédérations Solidaires, CGT et FO des Finances ont conjointement décidé de ne pas participer à ce groupe de travail qui devait permettre à l'administration et au secrétariat général de cocher la case "dialogue social" pour une réunion qui, dans la période, nous est apparue inutile et surtout en totale décalage avec les enjeux du moment. Le secrétariat général des MEFs s'auto-congratulera bien sans nous.

Rencontrer nos ministres de tutelle est devenu un casse-tête. Soit il faut quémander pendant des mois, soit il faut forcer leurs portes. Et quand ils sont à l'initiative pour nous recevoir, c'est plus pour une opération de communication que pour nous entendre vraiment.

Certain.es d’entre vous se rappelleront sans doute « Bonne nuit les petits » et le marchand de sable, doré !, là pour veiller sur la tranquillité de votre sommeil.

C’est la rentrée des classes. Même pour les mauvais élèves, les cancres de fond de classe, à l’instar des garnements impossibles de Solidaires Finances. Ces derniers ont ressorti leurs cartables, leurs plumes défraîchies pour aller voir les maîtres d’école G. DARMANIN et O. DUSSOPT.