A la suite des annonces présidentielles du 31 mars dont la fermeture des établissements scolaires et des crèches, Amélie de Montchalin a organisé une visio conférence avec les organisations syndicales ce 2 avril.

Madame la Ministre,
Le président de la république a annoncé le 31 mars la fermeture des établissements scolaires et des crèches pour une durée de 3 à 4 semaines.

Avec la loi de "tranformation de la fonction publique" et ses applications, le gouvernement avait déjà largement entamé la destruction de la Fonction publique. Mais il semble que chaque ministre qui passe décide, certainement appuyé également par la haute administration, d'appliquer de façon zélée leur doctrine sur la Fonction publique. Après Dussopt, c'est  Amélie de Montchalin qui annonce ses ambitions mortifères pour la Fonction publique et sort la pelleteuse libérale pour continuer le travail de démolition.

Le 24 février, un encart dans le journal Challenges nous apprenaît ses futurs méfaits :

“Amélie de Montchalin prépare un big bang. La ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques travaille sur une réforme de la gestion de la carrière des fonctionnaires. Avec une annonce en septembre. A l’étude : réduction du nombre de corps, recours amplifié aux contractuels, déconnexion entre grades et fonctions, départs négociés..."

D'une ministre, on pouvait s'attendre qu'elle retienne plutôt les leçons de la crise sanitaire, et qu'elle parle avec ambition d'emplois et de rémunération. On peut toujours rêver !

D'ores et déjà, Solidaires Fonction Publique a écrit à la Ministre pour exiger des explications ! 

D'ores et déjà, il faut penser à riposter et imposer un Big Crunch aux plans de cette ministre !

Vous trouverez ci-dessous le courrier de Solidaires Fonction Publique. 

Courrier à la Ministre

 

Solidaires fonction publique a déposé un préavis de grève couvrant tout le mois de janvier 2021 et donc toute action qui serait décidée localement ou nationalement.

 

Préavis de grève pour janvier 2021