Plus d’un mois après le début du confinement, dont le prolongement d’autant est annoncé, de trop nombreuses missions non essentielles sont exercées et les plans de continuité d’activité devraient être limités à ce qui est strictement essentiel. Malgré les demandes incessantes des organisations syndicales, les agent·es publics qui assurent leurs missions en présentiel, au premier chef les personnels de santé, n’ont encore que bien peu souvent le matériel nécessaire à assurer leur protection : masque, gel hydroalcoolique, blouses... Cette situation demeure inadmissible.

L'actualité Fonction publique est dense et on ne peut pas dire que les décisions et les choix fades et blafards d'Olivier Dussopt, le secrétaire d'Etat à la Fonction publique ainsi que ceux de la DGAFP, nous facilitent les choses.

Solidaires Fonction Publique participe aux conférences téléphonées avec le Secrétaire d'Etat à la Fonction publique. Ci dessous, vous trouverez le compte rendu de celle du 2 avril.

La DGAFP vient de diffuser une note relative aux sanctions des agent.es qui refuseraient de prendre leur service. Dans un contexte où la santé de la population et des agent.es des services publics qui continuent à assurer leurs fonctions, devrait être la seule préoccupation de la direction de la Fonction publique, ce sont aux sanctions éventuelles auxquelles pense cette direction aussi fade, froide, et éteinte que le secrétaire d'Etat de tutelle.