La GIPA, garantie individuelle de pouvoir d'achat 2022 est arrivée

Le gouvernement vient de reconduire la garantie individuelle du pouvoir d’achat (GIPA) pour la 15ème année consécutive. Mise en place en 2008, la GIPA doit compenser les faibles augmentations de la valeur du point d’indice. Alors même que le gouvernement a augmenté la valeur du point d'indice de 3,5% à compter du 1er juillet 2022, ce qui serait soit-disant un rehaussement substanciel, la GIPA est maintenue. Cherchez la contradiction!

Cette augmentations est tellement en-deça de la réalité des pertes financières subies par les fonctionnaires depuis quinze ans, au regard de l’inflation et celle de 2022 frise d'ores et déjà les 7%. Le pouvoir d’achat, comme toute richesse, n’a de valeur que relative : un salaire peut augmenter en monnaie courante, mais baisser en valeur constante si l’inflation progresse plus rapidement !

Rappelons d'abord l'appellation mensongère qu'est la GIPA puisqu'elle ne s'applique qu'au seul traitemen indiciaire, salaire de base de tout fonctionnaire. En effet, les primes qui composent pourtant une part de plus en plus importante de la rémunération ne sont pas prises en compte pour son calcul.

Réclamons notre dû car le compte n'y est toujous pas! La paupérisation des salarié·es, pensionné·es et retraité·es est une réalité et ce ne sont pas les mesurettes cache-misère ou la dernière loi sur le pouvoir d’achat qui compenseront l’absence de revalorisation réelle des salaires, du SMIC, des minimas sociaux, des pensions et retraites et au cas particulier de la rémunération des fonctionnaires de la DGFiP!

Toutes et tous en grève le 29 septembre prochain pour exiger des hausses de rémunérations

Le décret n° 2022-994 du 7 juillet 2022 portant majoration de la rémunération des personnels civils et militaires de l’État, des personnels des collectivités territoriales et des établissements publics d’hospitalisation prévoit une revalorisation du point d’indice de la fonction publique à hauteur de 3,5 %. Sa valeur passe ainsi à 58,2004 € bruts annuels soit 4,85 € bruts mensuels au 1er juillet 2022.

Cette revalorisation emporte des conséquences directes sur le traitement indiciaire des agentes et des agents et sur certaines indemnités calculées par référence au traitement indiciaire.

Notre simulateur de paye "LA BONNE PAYE" est désormais à jour!

Logo intersyndical sfp cgt fo cfdtcftc

L’intersyndicale DGFIP était conviée ce jeudi après-midi à des « échanges préalables à l’ouverture d’une négociation sur l’évolution du régime indemnitaire des personnels de la DGFIP », conformément aux engagements pris par le directeur général dans le cadre de l’accord d’octobre 2021.