Les cadres détachés sur des emplois fonctionnels (CSC) peuvent bénéficier de dispositifs spécifiques de rémunération si leur poste entre dans le champ d’une réorganisation.

L’inflation galopante de ces derniers mois ne cesse de dégrader le pouvoir d’achat de l’ensemble de la population. Face à cette situation, l’augmentation des salaires, le dégel du point d’indice et la revalorisation de notre régime indemnitaire deviennent de plus en plus cruciaux et les mobilisations sur ces questions reprennent ces derniers jours dans un certain nombre de secteurs d’activités.

La question du pouvoir d’achat est plus que jamais d’actualité pour la majorité des salarié.es du public et du privé, des précaires, des jeunes et des retraité·es. Comment pourrait-il en être autrement quand les tensions sur les salaires demeurent aussi fortes depuis longtemps, que les prix n’ont cessé d’augmenter ces dernières années et que désormais l’inflation s’envole comme jamais depuis 20 ans. En effet, selon l’Insee, en avril dernier, celle-ci avait bondi de 4,8 % sur une période d’un an et les prévisions annoncent une inflation supérieure à 5 % en septembre prochain.

L’inflation ne cesse de progresser et, selon une première estimation publiée le 31 mars dernier par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), celle-ci serait de 4,5 % en mars, du jamais vu depuis 2008. Les étiquettes s’affolent pour l’ensemble des biens de consommation, en particulier ceux qui nous sont indispensables pour vivre : énergie, pétrole, alimentation et loyers…