Le législateur, téléguidé par l'administration, entend rendre obligatoire la télédéclaration pour tous les contribuables. Cette décision a été menée sans enquête préalable auprès des usagers et elle ne s'appuie que sur des considérations d'ordre budgétaire. La notion de service public étant dès lors secondaire.

Ce slogan, quelque peu provocateur, est celui de l'administration que vous pourrez lire sur des flyers distribués dans les accueils des Centres des Finances Publiques.

Après un an de mise en place, le centre de contact de Chartres, fait toujours autant parler de lui !

Après avoir été longtemps le parent pauvre des ex DGI et DGCP, la mission d'accueil est devenue au fil du temps, une mission prioritaire à la DGFiP. Ainsi, des cellules dédiées se sont développées dans les Centres des Finances Publiques dont les emplois ont été identifiés et inscrits au TAGERFIP.