Depuis la création des Centres d'appels, Solidaires Finances Publiques a constamment porté une amélioration du suivi médical de l'ensemble des agents travaillant dans ces structures.

Suite aux différents chocs acoustiques apparus sur les sites de Pau et du Mans, Solidaires Finances Publiques a saisi le bureau SI2A et SRP (Stratégie Relation au Public) sur ce sujet très préoccupant. Une réponse en date du 19 mars 2018 nous instruit sur plusieurs points :

La Direction Générale de la DGFiP n'attend pas les premières préconisations de CAP22 pour réduire le nombre de SPF (Services de Publicité Foncière), transférer ou externaliser des missions. Ce sont à terme des pertes de liens avec les usagers, des suppressions d'emplois. Le but affiché est clair : 1 SPFE par département !

Liminaire et documents (en accès militant) du groupe de travail prélèvement à la source qui s'est tenu le 7 mars 2018.

Si le titre peut paraître provocateur, il n'en demeure pas moins vrai... De nombreux signes semblent nous indiquer que la DGFiP va prendre des mesures drastiques en matière d'accueil du public.