Rapide analyse du 16

 La journée de grève nationale du 16 septembre à l’appel de l’intersyndicale Solidaires Finances Publiques, CGT Finances Publiques, FO DGFiP, CFDT Finances Publiques et CFTC Finances Publiques a été particulièrement suivie. Elle a également été très visible médiatiquement ; de nombreuses reprises presse (télé, radio, journaux, sites), nationales et locales, ont enfin permis de faire parler de la DGFiP, de ses agent.es et de leurs actions.

A l'appel de l'intersyndicale Solidaires Finances Publiques, CGT Finances Publiques, FO DGFiP, CFDT/CFTC Finances Publiques, les personnels de la DGFiP ont massivement exprimé leur opposition au projet de « géographie revisitée » de M. Darmanin et au nouveau volume de suppressions : 4800 pour les 3 prochaines années.

Lundi 16 septembre, l'intersyndicale DGFiP, Solidaires Finances Publiques, CGT Finances Publiques, FO DGFiP et CFDT/CFTC Finances Publiques appelle l'ensemble des personnels à être en grève massivement et participer aux rassemblements organisés un peu partout sur le territoire.

Donner de la visiblité à cette 1ere journée de grève et de mobilisations pour exprimer notre opposition aux  projets destructeurs pour la DGFiP notamment avec la "géographie revisitée" et les suppressions d'emplois, est un vecteur qui contribue à cranter le rapport de force.

Alors le 16 septembre toutes et tous en grève et sur les lieux de rassemblement.

Pour Paris et les directions d'Ile de France, un rassemblement est organisé à 14h devant Bercy.

Le projet du nouveau réseau de proximité : un projet de dynamitage de la DGFiP

Comme pour l'ensemble des personnels de la DGFiP et en votre qualité de cadres supérieurs (que vous soyez comptables, administratifs, chefs ou adjoints), c'est votre avenir tant professionnel que personnel qui est en jeu avec ce projet.