Nous étions plus de 500 000 dans toute la France à manifester ce samedi contre le projet de loi sur la sécurité globale et contre les « violences policières ».

L’agression barbare dont a été victime un producteur et l’évacuation sans ménagement de réfugiés place de la République ont été les gouttes d’eau qui ont fait déborder le vase du liquide des dysfonctionnements, des bavures et, pour tout dire, de la haine dont ont trop fait preuve des policier.es dans l’exercice de leurs fonctions.

Les organisations syndicales Solidaires Finances Publiques, CGT Finances Publiques, F.O.-DGFiP et CFDT/ CFTC Finances Publiques ont décidé de ne pas participer au Comité technique de réseau convoqué hier lundi 9 novembre afin de manifester leur profond désaccord avec la volonté du Directeur général d’avancer coûte que coûte sur les réformes.

L'intersyndicale interprofessionnelle appelait ce 17 septembre à une journée de grève et de mobilisations. Solidaires Finances Publiques et la CGT Finances Publiques ont décidé de s'y inscrire et d'appeler les agent.es de la DGFiP à y participer.

Protégés, masqués mais pas muselés :
le 17 septembre, construisons le monde d’après plus juste et solidaire
participons massivement à la mobilisation par la grève et dans les actions locales !