Dans son discours devant les numéros 1, notamment ceux de la DGFiP, G.Darmanin a décliné un concept nouveau dans notre paysage administratif : la déconcentration de proximité. Il renvoie à celui de géographie revisitée de la DGFiP évoqué, sans autre précision, par le DG durant le premier trimestre 2018, lors d'une audience intersyndicale.

À en entendre certains et à en lire d'autres, le discours du ministre de l'Action et des Comptes publics du 11 juillet n'aurait rien d'inquiétant pour l'avenir de la DGFiP et de ses personnels. Mieux, les perspectives annoncées pourraient constituer, selon les mêmes, une vraie opportunité !
Maintenant que nous connaissons la teneur du rapport CAP22 et la révolution sociétale qu'il sous-tend, permettez-nous d'en douter.

Si l'été bat son plein en cette fin juillet, nous ne pouvons omettre la rentrée qui se profile à grands pas.

Cette rentrée 2018 sera particulière sous plusieurs aspects !

Les enjeux qui entourent notre administration et sa pérennité au regard des annonces que notre syndicat a dévoilées par la publication du rapport CAP22...

Notre bon ministre de l'Action et des Comptes publics s'est adressé à tous les agent.e.s dans un courrier qui reprend les grandes lignes de sa déclaration du 11 juillet devant les numéros 1 de la DGFiP et des Douanes.